Solidarité | Accueil Val de Marne (94) Ivry-sur-Seine | 01/09
Réagir Par

Ivry-sur-Seine: l’association De la rue à la scène craint de se retrouver dehors

Ivry-sur-Seine: l’association De la rue à la scène craint de se retrouver dehors

Installée depuis fin avril dans le centre Jeanne Hachette, à Ivry-sur-Seine, De la rue à la scène, qui accompagne les sans-abris, a été priée de rendre les clés, la période de confinement étant désormais terminée. Alors qu’elle reste très sollicitée, l’association s’alarme de ne plus avoir de lieu pour organiser ses distributions alimentaires.

Depuis près de 165 jours, ils sont en première ligne, dans le centre-ville d’Ivry-sur-Seine, au contact des plus démunis. Malgré le déconfinement puis les vacances, les bénévoles de l’association De la rue à la scène ont poursuivi leurs distributions alimentaires et leurs activités de médiation culturelle auprès des sans-abris. Chaque jour, entre 150 et 200 bénéficiaires se pressent devant le centre Jeanne Hachette pour venir trouver un repas et du réconfort.

Lire. Ivry-sur-Seine : les maraudes festives de De la Rue à la Scène retissent le lien social

Fiers de ne pas avoir rompus cette chaîne de solidarité devenue indispensable depuis la crise provoquée par l’état d’urgence sanitaire, les bénévoles de l’association De la rue à la scène font pourtant le constat amer que les initiatives des pouvoirs publics s’estompent. S’ils ont pu fournir des repas tous les jours durant ces cinq dernier mois, c’est grâce à une initiative de la mairie de Paris et de la protection civile. Or, cette prise en charge prend fin au 31 août.

La municipalité d’Ivry-sur-Seine avait par ailleurs accepté de leur prêter un local dans le centre Jeanne Hachette alors que l’association organisait auparavant ses distributions alimentaires à l’extérieur. De nomade, elle a ainsi pu se structurer autour de ce lieu aujourd’hui bien repéré par ses bénéficiaires. Or, là encore, cette initiative va prendre fin puisque la mairie compte récupérer ce local.

«A ce jour, et après plusieurs rendez vous avec les élus municipaux de la ville, aucune avancée et solution viable et adaptée ne nous a été proposée. Notre action répond pourtant à un réel besoin d’urgence alimentaire qui va être remis en cause. Pour nous et nos bénéficiaires ce sera retour à la case départ : la rue !», alerte l’association.

Pour la mairie, l’enjeu est de pérenniser des initiatives provisoires

«Pendant le confinement et dans un contexte de dégradation des services publics, la mairie a beaucoup travaillé en coordination et en soutien des initiatives de nos associations qui faisaient déjà de l’aide alimentaire. C’est ainsi que nous avons ensemble transformé le garage municipal en centrale logistique à la distribution. Nous avons mis à disposition un local à titre temporaire à l’association De la rue à la scène jusqu’à début juin parce qu’une structure d’économie sociale et solidaire qui doit s’y installer avait décalé son entrée dans les lieux. Les locaux ont été alloué dans un contexte d’urgence. Désormais, nous sommes en pleine réflexion avec les acteurs associatifs pour partir de cette coordination créée dans l’urgence pour la transformer en quelque chose de pérenne», justifie-t-on au cabinet du maire d’Ivry-sur-Seine, Philippe Bouyssou.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi