Solidarité | Accueil Val de Marne (94) Ivry-sur-Seine | 30/04
Réagir Par

Ivry-sur-Seine- Saint-Ouen: C215 au temps du coronavirus

Ivry-sur-Seine- Saint-Ouen: C215 au temps du coronavirus © C215
COVID19 en Val-de-Marne : Voir la page

17 mars 2020, début du confinement. A Ivry-sur-Seine, le street-artiste C215, sous le choc, sort une dernière fois avant longtemps. Au 51 avenue Danielle Casanova, devant l’entrée du studio radio de l’école de journalisme ESJ Paris, il dépose un baiser d’1m50.

Un baiser masqué, celui de l’Amour au temps du coronavirus comme il a baptisé son oeuvre. « J’ai préparé ce pochoir dans un état de sidération », confie l’artiste ivryen, Christian Guémy de son vrai nom. Pour participer à sa manière, il propose d’en vendre des digigraphies au profit de la Fondation des hôpitaux de France. Moyennant 95 euros, chacun pourra ainsi immortaliser cette période singulière par une cette oeuvre contemporaine de la pandémie. Auprès des fans et largement au-delà, le message est passé 5 sur 5 et quelques semaines plus tard, ce-sont déjà plus de 20 000 euros qui ont pu être récoltés au profit des hôpitaux. « Je ne m’y attendais pas », commente l’auteur.

© C215

Pour commander un tirage en format 30 cm x 40 cm, envoyer un mail à c215@c215.com pour recevoir les instrutions.

La caissière Aïcha à Saint-Ouen

Depuis, C215 s’est mis à l’ouvrage pour immortaliser des figures disparues durant l’épidémie. « Je prépare le portrait d’Aïcha Issadounène, la caissière du Carrefour de Saint-Denis. » Première victime portée à connaissance dans la grande distribution, la caissière de 52 ans symbolise ces personnes, d’ordinaire en bas de l’échelle de la reconnaissance sociale, que la pandémie a mises en lumière. Son portrait rayonnera désormais dans les rues de Saint-Ouen.

Viviane, de l’Annexe, bientôt sur les murs ivryens

A Ivry-sur-Seine, Christian Guémy prépare un autre hommage, qu’il veut XXL. Celui de Viviane Bouculat, la gérante du café-restaurant L’Annexe, décédée à l’âge de 65 ans le dernier jour de mars. C215 avait déjà réalisé son portrait mais à l’intérieur de son restaurant, devenu une institution avec ses soirées concert. « Je cherche un mur assez grand pour qu’elle reste avec nous. »

Lire tous nos articles sur le thème Coronavirus en Val-de-Marne

A lire aussi sur le thème Coronavirus en Val-de-Marne

Test Covid-19 à Montreuil: le Centre municipal de santé victime de son succès

Affluence maîtrisée au centre de dépistage Covid-19 de La Défense

Tests Covid-19: à Bagnolet, le laboratoire ne compte plus ses heures

Covid-19 et handball: polémique sur le remplissage des tribunes à Créteil

Le Conseil départemental du Val-de-Marne vote une rallonge budgétaire de crise

Baromètre du coronavirus en Ile-de-France: point au 19 octobre

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
COVID19 en Val-de-Marne : Voir la page
Cet article est publié dans avec comme tags C215, , hommage, , , Saint-Ouen, street-art

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi