Education | Accueil Val de Marne (94) Vincennes | 04/06
Réagir Par

Jean-Michel Blanquer vient promouvoir les activités périscolaires municipales à Vincennes

Jean-Michel Blanquer vient promouvoir les activités périscolaires municipales à Vincennes © Hugo Lebrun
COVID19 en Val-de-Marne : Voir la page

Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Education nationale, était attendu ce jeudi matin à Vincennes avec Roxana Maracineanu, ministre des Sports, pour promouvoir les activités mises en place par les municipalités pour re-socialiser les enfants qui n’ont pas de place à l’école en cette période de déconfinement.

Alors que les salles de classe rouvrent au compte-goutte, limitées à 15 élèves au grand maximum, en raison des mesures de précaution contre la propagation du coronavirus Covid 19, le ministère de l’Education nationale a encouragé les villes à organiser des activités périscolaires culturelles et sportives pour occuper les enfants qui ne sont pas accueillis dans leur classe. Siglées 2S2C pour « Sport Culture Santé Civisme », ces activités organisées par les villes se déroulent dans d’autres lieux que l’école, avec des animateurs extérieurs ou des associations.

Dans le Val-de-Marne, c’est Vincennes qui a montré la voie. Dans cette commune, une partie des CP et CM2 ont commencé à reprendre l’école dès le début du déconfinement, suivis des CE1, mais les CE2 et CM1 n’ont toujours pas cours. C’est donc à eux que s’adressent ces activités. « A ce jour, nous y accueillons 20 groupes de 10 enfants, soit le maximum de ce que nous avions prévus. Chaque groupe a des activités deux demi-journées dans la semaine », indique-t-on au cabinet de la maire où l’on précise qu’il s’agit de péri-scolaire et non de remplacement de l’école. Les élèves qui ne vont pas à l’école restent suivis à distance par leur enseignant.

Lire : Vincennes met en place l’accueil 2s2c pour les élèves qui n’ont pas repris l’école

Le retour à l’école d’une partie des CE2 et CM1, lui, doit être décidé par l’Inspection de l’Education nationale. « Concernant l’accueil à l’école, le nombre d’élèves qui sont revenus reste largement inférieur aux capacités d’accueil qui ont été mises en place », relève-t-on en mairie.

Quid des élèves décrocheurs ?

Beaucoup, y compris des élèves décrocheurs, n’ont pas repris le chemin de l’école. Et la question reste entière de savoir ce qui va être organisé pour ces derniers pour les préparer à la rentrée des classes.

Lire aussi :

Lire tous nos articles sur le thème Coronavirus en Val-de-Marne

A lire aussi sur le thème Coronavirus en Val-de-Marne

Covid-19 : nouvel arrêté préfectoral dans les Hauts-de-Seine

Covid-19: le préfet du Val-de-Marne prend un nouvel arrêté

Val-de-Marne: les festivités annulées en cascade

AP-HP – Ile-de-France : la démission du chef des urgences Bicêtre éclaire le scandale des « patients brancard »

Classes fermées pour Covid-19 en Ile-de-France: fin du tabou et nouveau protocole

Covid-19: alerte en Ile-de-France

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
COVID19 en Val-de-Marne : Voir la page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi