Faits divers | | 23/11/2020
Réagir Par

Joinville-le-Pont: nouvelle fiesta clandestine interrompue par la police

Joinville-le-Pont: nouvelle fiesta clandestine interrompue par la police

Le pavillon de Joinville-le-Pont ne désemplit décidément pas, et l’interruption par la police d’une soirée clandestine à plus de 300 personnes, selon les agents, le 13 novembre au soir, n’aura pas suffi à décourager les fêtards ce dimanche après-midi.

En comité plus réduit, la fête d’anniversaire de ce 22 novembre, qui réunissait une quinzaine de personnes, se voulait pourtant plus discrète. Insuffisamment toutefois pour ne pas être dénoncée à la police par des voisins.

Les policiers sont intervenus vers 18 heures et ont d’abord interpellé un jeune homme de 19 ans habitant à Drancy, qui sortait du pavillon, avant de verbaliser les participants.

3 vigiles ont été interpellés et 16 personnes verbalisées. “Comment cette propriété reste t-elle exploitée illégalement après les événements de la semaine dernière ? Comment peut on continuer à sciemment mépriser l’état d’urgence sanitaire ? “, a réagi sur sa page Facebook le maire, Olivier Dosne (LR) qui a accompagné les policiers dans leur intervention.

Nouvelle intervention de la Police Nationale Impasse Bretigny vers 18H30 . 3 vigiles interpellés et 16 personnes…

Publiée par Olivier Dosne sur Dimanche 22 novembre 2020

Vendredi 13 au soir, ce-sont entre 300 et 400 personnes qui avaient été surprises en train de faire la fête. Deux personnes ont du reste été mises en examen suite à cette première descente : le propriétaire de la maison et le vigile pour «mise en danger délibérée de la vie d’autrui», «exécution d’un travail dissimulé à l’égard de plusieurs personnes» et «ouverture irrégulière d’un établissement recevant du public dans une circonscription en état d’urgence sanitaire».

Lire :

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
3 commentaires pour Joinville-le-Pont: nouvelle fiesta clandestine interrompue par la police
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

A lire aussi