Mouvement social | Accueil Val de Marne (94) Rungis | 21/01
Réagir Par

Val-de-Marne: colère après la coupure d’électricité dans une dizaine de communes

Val-de-Marne: colère après la coupure d’électricité dans une dizaine de communes

Le marché de Rungis et une dizaine de communes avoisinantes ont été plongées dans le noir mardi matin à la suite d’une coupure d’électricité revendiquée par le syndicat CGT énergie du Val-de-Marne dans le cadre de la mobilisation contre la réforme des retraites.

Il était 6h30 ce mardi lorsque le poste d’électricité qui alimente le Min de Rungis ainsi qu’une dizaine de communes avoisinantes a été mis hors tension par des syndicalistes de la CGT Energie du Val-de-Marne. Les lignes du tramway T7 et Orlyval ont été perturbées. Le courant a été rétabli après une heure et demi de coupure.

«Nous avions déjà procédé à des actions de ce type à la demande de nos adhérents et des personnes qui participent au mouvement social. Hier, il s’agissait d’un dépôt Ratp à Thiais, aujourd’hui, nous avons visé le poumon économique de la France voire de l’Europe. C’est une cible emblématique. Voilà 7 à 8 semaines que nous faisons grève, que nous nous rendons dans la rue pour nous faire entendre. A travers cette action, nous voulons montrer que nous sommes prêts à hausser le ton», explique Franck Jouanno, secrétaire général de la CGT Energie 94.

La Semmaris, gestionnaire du marché d’intérêt national de Rungis, indique pour sa part que la coupure d’électricité n’a pas provoqué de perturbation particulière au sein du Min. «Le plus important chez nous, c’est le maintien de la chaîne du froid et comme la coupure a été assez courte, il n’y a pas eu de dégâts sur les stocks de produits frais. Pour pallier à ce type de problème, nous sommes de toute façon équipés d’un groupe électrogène».

 

 

Shutdown à L’Haÿ-les-Roses

Certaines communes ont été très touchées à l’instar de L’Haÿ-les-Roses. «L’électricité a été coupée vers 5h45 pendant environ 2h, touchant les feux de signalisation, l’éclairage urbain, les bâtiments publics ainsi que de nombreux foyers. Les centrales de géothermie ont également cessé de fonctionner. Elles ont pu être redémarrées pour une remontée progressive de la température du réseau. En raison des températures hivernales, les secteurs les plus éloignés retrouveront une température normale dans les prochaines heures», a prévenu la ville dont le maire, Vincent Jeanbrun, n’a pas caché sa colère.

Vincent Jeanbrun : « De la bêtise à l’état brut »

« Ces coupures d’électricité sauvages et illégales sont d’une grande stupidité. En agissant ainsi, le syndicat accroît les risques d’accidents routiers parce que les feux de signalisation ne fonctionnent plus, met en danger des personnes qui ont recours la nuit chez elles à des machines pour respirer. Plusieurs de nos écoles maternelles et élémentaires n’avaient plus de chauffage à l’ouverture de l’école alors qu’il faisait entre 0 et 1 degré à l’extérieur.  Je m’insurge contre cette prise d’otage inacceptable des L’Haÿssiens et d’une partie des Val-de-Marnais. Le droit de grève ne donne pas tous les droits, et certainement pas celui de mettre les plus fragiles d’entre nous en danger. C’est de la bêtise à l’état brut ! En tant que maire et citoyen, je suis révolté d’entendre un responsable syndical revendiquer cette action dans les médias au motif qu’il veut marquer les esprits face aux actions de la SNCF et de la RATP. Comment peut-on se regarder en face quand on dit que les familles, les personnes âgées et les enfants sont ‘’des dommages collatéraux’’ et qu’après tout ‘’ce n’est pas non plus la fin du monde’’. Ces actions sont contraires aux valeurs républicaines que je défends et que je porte au quotidien « , a dénoncé l’élu.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
15 commentaires pour Val-de-Marne: colère après la coupure d’électricité dans une dizaine de communes
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi