Consommation | Val-de-Marne | 07/05
Réagir Par

La CNL Val-de-Marne lance une enquête sur le prix des masques

La CNL Val-de-Marne lance une enquête sur le prix des masques
COVID19 en Val-de-Marne : Voir la page

Combien d’euros pour un masque en tissu ? Ou un masque jetable ? La Confédération Nationale du Logement (CNL) du Val-de-Marne lance son enquête et invite chacun à lui envoyer les prix des masques trouvés en magasin.

Fortement recommandés et obligatoires dans les transports, les crèches ou encore les écoles, les masques sont désormais autorisés à la vente dans les commerces et les pharmacies. Mais à quel prix ? C’est que veut savoir la Confédération nationale du logement Val-de-Marne, une organisation de défense des locataires de logements sociaux, qui invite les citoyens à lui remonter ces informations.

En pratique
Télécharger le formulaire d’enquête
Envoyer les informations à cnl.94@wanadoo.fr

Pour rappel, beaucoup de collectivités en ont commandé pour en offrir au moins un à chaque habitant, c’est le cas dans le Val-de-Marne de la majorité des communes, des trois territoires et du Conseil départemental.

Lire à ce sujet : Distribution de masques mode d’emploi par ville du Val-de-Marne

Les employeurs sont aussi tenus d’en fournir à leur salariés. A cet effet, la Poste a mis en ligne une plate-forme. Les masques en tissu de catégorie 1 y sont vendus 2,31 € HT pièce. Voir la plate-forme de la Poste.

On ne peut pas accepter qu’une famille de 4 personnes débourse en moyenne 230 euros par mois pour se protéger, quand elle n’a pas les moyens de payer son loyer ou se trouve au RSA », défend Alain Gaulon, président de la CNL 94.

Lire tous nos articles sur le thème Coronavirus en Val-de-Marne

A lire aussi sur le thème Coronavirus en Val-de-Marne

Le métro Grand Paris Express retardé suite au coronavirus

La Seine-Saint-Denis lance un fonds d’aide au paiement des loyers

Ile-de-France: plus d’1 million d’habitants invités à se faire tester dans 32 villes

Nouveau décès du Covid-19 chez les gendarmes de Maisons-Alfort

Le Forum métropolitain du Grand Paris veut auditer la gestion de la crise du Covid 19 en Ile-de-France

Christian Favier réclame une place pour les centres de santé dans le Ségur national

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
COVID19 en Val-de-Marne : Voir la page
Cet article est publié dans avec comme tags CNL, , , pratique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi