Santé | Accueil Val de Marne (94) Ile-de-France | 05/09
Réagir Par

La région Île-de-France détaille son bouclier Covid-19, économique et sanitaire

La région Île-de-France détaille son bouclier Covid-19, économique et sanitaire © Fran Boloni / Unsplash / CC
COVID19 en Val-de-Marne : Voir la page

Soutien financier aux entreprises qui produisent localement du matériel de protection (masques, visières, gel, blouses…) avec un nouvel appel à projet et opération de dépistage mobile en ville et à la campagne… le Conseil régional a présenté la semaine dernière ses nouvelles actions face à la crise du coronavirus.

Nouvel appel à projet de production

Concernant l’aide aux entreprises, un appel à projets qui prolonge le dispositif PM’Up, vise à accompagner 50 projets de production de matériel de protection. L’enveloppe est de 20 millions d’euros. Les entreprises peuvent candidater jusqu’au 21 septembre.
Voir la plate-forme pour déposer sa candidature.

Un premier appel, PM’Um Covid 19, avait déjà financé des premiers projets à hauteur de 8,1 millions d’euros concernant notamment 14 lignes de production de masques (pour en produire 17 millions par mois), 7 lignes de production de gel mais aussi des fabricants de visières et de blouses.

Enjeu de ces lignes de production, fournir une centrale d’achat d’approvisionnement en produits sanitaires à destination des acteurs publics et privés. Une centrale lancée il y a déjà un an, avant la crise du coronavirus, à l’origine pour faciliter les achats des lycées. Depuis, elle s’est diversifiée pour répondre aux commandes de masques. « Près de 20 millions de masques FFP1 et 5 millions de masques en tissu ont été livrés », indique la région.

Dépistage mobile

Sur le plan sanitaire, la région annonce le lancement d’une opération de dépistage mobile via des camions qui disposeront à la fois de tests sérologiques rapides TROD (test réalisés en piquant le doigt et qui permettent de savoir si la personne a des anticorps, et a donc été contaminée mais n’est plus forcément contagieuse) et des tests virologiques PCR par voie nasale (qui permettent de savoir si la personne est atteinte de la Covid-19 au moment du test) dont les résultats sont généralement disponibles dans les 24 à 48 heures. Deux camions de la société Loxamed ont commencé leur tournée le 2 septembre et visent les 200 tests par jour, du lundi au vendredi sans rendez-vous.

Un camion MobilTest affrété par l'Île-de-France.

A partir du 10 septembre, deux bus seront par ailleurs affrétés spécifiquement aux territoires ruraux.

« Dans les lycées, la région Île-de-France proposera à tous ses agents de se
faire tester (tests sérologiques) s’ils le souhaitent. Le personnel médical de
l’établissement (infirmière scolaire) sera sollicité en ce sens. Des kits de
tests seront disponibles dans chaque établissement sur demande du
proviseur. Par ailleurs, une concertation est engagée avec les fédérations de
parents d’élèves pour étudier la possibilité de tester, toujours sur la base du
volontariat, les élèves qui le souhaiteraient », a
joute la région.

Lire tous nos articles sur le thème Coronavirus en Val-de-Marne

A lire aussi sur le thème Coronavirus en Val-de-Marne

Covid-19 : nouvel arrêté préfectoral dans les Hauts-de-Seine

Covid-19: le préfet du Val-de-Marne prend un nouvel arrêté

Val-de-Marne: les festivités annulées en cascade

AP-HP – Ile-de-France : la démission du chef des urgences Bicêtre éclaire le scandale des « patients brancard »

Classes fermées pour Covid-19 en Ile-de-France: fin du tabou et nouveau protocole

Covid-19: alerte en Ile-de-France

Où faire un test Covid de dépistage du coronavirus en Ile-de-France ?

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
COVID19 en Val-de-Marne : Voir la page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi