Transports | Accueil Val de Marne (94) Villiers-sur-Marne | 23/09
Réagir Par

La signature du permis de la gare SNCF de Bry-Villiers-Champigny devrait booster les projets alentours

La signature du permis de la gare SNCF de Bry-Villiers-Champigny devrait booster les projets alentours © Fb

En signant ce mercredi le permis de construire de la gare SNCF de Bry-Villiers-Champigny, Jacques-Alain Bénisti, maire de Villiers-sur-Marne et Laurent Jeanne, maire de Champigny-sur-Marne, ont voulu donner un caractère irrévocable à l’interconnexion de la future ligne 15 Sud du Grand Paris Express et celle du RER E au profit des nouveaux quartiers alentour comme Marne Europe à Villiers, les Simonettes à Champigny ou encore le pôle image à Bry-sur-Marne.

Ces dernières années, les retards successifs sur les calendriers de réalisation n’offraient pas de visibilité aux investisseurs, fragilisant les projets.

«La gare d’interconnexion sera livrée en 2025 mais SNCF Réseau doit faire face à la complexité technique des travaux sur un réseau ferroviaire en service et dans un environnement contraint. La gare ne pourra donc être mise en fonction que fin 2026, début 2027. Il faudra donc patienter 16 à 17 mois pour pouvoir passer de la ligne E du RER à la ligne 15 à Bry-Villiers-Champigny. Mais nous avons rassuré les investisseurs en expliquant qu’en attendant, il serait possible d’aller avec le Grand Paris Express jusqu’à la gare de Noisy-Champs pour prendre le RER A», explique Jacques-Alain Bénisti (LR).

Cosignataire du permis de construire, le maire de Champigny-sur-Marne a salué un acte symbolisant le rééquilibrage de la métropole du Grand Paris à l’est. «Les écueils du système radial des lignes de RER va être corrigé par le Grand Paris Express et avec cette gare d’interconnexion, nous allons pouvoir désengorger la ligne de RER A et aussi permettre aux habitants de trouver un emploi près de chez eux», s’est exprimé Laurent Jeanne (LR). «Cette gare ne va pas tout changer aux problèmes auxquels nous sommes confrontés mais c’est déjà un bon début», enjoint pour sa part Charles Aslangul, (LR) maire de Bry-sur-Marne.

Un nom plus «attractif» que BVC

Baptisée Bry-Villiers-Champigny au départ du projet, la gare d’interconnexion pourrait bien changer de nom. «Il va falloir que nous nous réunissions pour savoir si l’on peut changer le terme BVC que je ne trouve pas très attrayant. Il faudrait trouver quelque chose de plus attractif, de plus dynamique. Nous avions opté pour cette dénomination avec les deux prédécesseurs des maires actuels mais ça n’a pas vraiment de sens. Prenez Bry par exemple, la gare ne se situe pas sur son territoire. Pourquoi pas un nom plus communicatif qui vante davantage l’ensemble du territoire ?», s’interroge Jacques-Alain Bénisiti.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
3 commentaires pour La signature du permis de la gare SNCF de Bry-Villiers-Champigny devrait booster les projets alentours
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi