Transports | Accueil | 30/10
Réagir Par

Lancement de l’Observatoire des coronapistes en Ile-de-France

Lancement de l’Observatoire des coronapistes en Ile-de-France
Test covid19 en Ile-de-France : Voir la page

166 km sur 185 km de pistes cyclables sanitaires installées à l’aube du déconfinement subsistent en ce premier jour de reconfinement. Certaines doivent être pérennisées, d’autres sont sur la sellette. Pour suivre l’évolution de ce réseau, le collectif Vélo Ile-de-France lance son observatoire et fait un premier bilan.

Afin de suivre dans le temps le déploiement ou le retrait de ces coronapistes, dont l’objectif est d’éviter de se tasser dans les transports en commun ou de prendre sa voiture individuelle, Vélo Ile-de-France a lancé un observatoire ce 29 octobre. Le collectif, qui fédère une trentaine d’associations de cyclistes dans la région, milite pour la constitution d’un RER V (un réseau de pistes doublant les axes de RER) pérenne. Un projet auquel la création de nombreuses coronapistes au printemps avait donné un sérieux coup d’accélérateur.

L’Observatoire propose un plan dynamique représentant les coronapistes maintenues en vert, les supprimées en rouge et les itinéraires déjà existants en gris. Objectif, mesurer régulièrement l’ajout de nouvelles pistes temporaires ou leur retrait, ainsi que leur pérennisation (en vert foncé).

© Collectif Velo IDF Openstreetmap

19 km de pistes supprimées sur 185 km

A ce jour, 19 km de voies ont été supprimées sur 185 km déroulées, soit 11%. Les suppressions se concentrent essentiellement dans le Val-de-Marne (12 des 19km) dans les villes de Créteil et Saint-Maur-des-Fossés (D19, D186, rue du général de Gaulle à Créteil) ainsi que sur une partie de Fontenay-sous-Bois (Val-de-Fontenay) et de Vincennes (rue Diderot). Dans l’ouest parisien, l’axe Le Vésinet Chatou (D 186) a été supprimé dans les Yvelines, une partie des pistes de la D 193 et de la D7 à Puteaux et de la D19 à Gennevilliers dans les Hauts-de-Seine. Le Val d’Oise a pour sa part effacé la piste de la D14 à Montigny-lès-Cormeilles et de la D122 (Gabriel Péri) à Argenteuil.

Lire aussi :
Créteil et Saint-Maur sonnent le glas des coronapistes
Après Créteil et Saint-Maur, le maire du Kremlin-Bicêtre exige la suppression des coronapistes
Ile-de-France: les coronapistes à l’épreuve du courage politique

Paris et les Hauts-de-Seine en tête des coronapistes

A ce jour, 166 km de coronapistes perdurent en Ile-de-France. Les deux départements en tête sont Paris et les Hauts-de-Seine, avec chacun plus de 40 km de pistes. A Paris, 60 km ont été annoncés à terme, dont 43 km déjà réalisés. Dans les Hauts-de-Seine, le collectif estime qu’une parie du retard en matière d’aménagement cyclable a été rattrapé par ces nouvelles pistes, citant “des axes emblématiques comme le Pont de Clichy, le boulevard circulaire de la Défense ou l’ex-RN20”. Le collectif note aussi l’engagement de l’Etat qui a déployé sous son égide des pistes sur la N13 et le pont de Neuilly.

En Seine-Saint-Denis, où 34 km ont été réalisés, le collectif note que cela a facilité la liaison avec Paris via les N2 et N3. “Il reste encore à améliorer la sécurité des aménagements, souvent trop légers et victimes de stationnement intempestif”, enjoint la fédération de cyclistes. Le Val-de-Marne, pionnier des pistes sanitaires au printemps, n’en a plus que 15 km.

En grande couronne, le Val d’Oise est en tête avec 12km. “Dans ces territoires, la dynamique a été portée quasi exclusivement par les agglomérations. Le Collectif Vélo Île-de-France salue à ce titre les efforts de Grand Paris Sud (Evry-Courcouronnes), Cergy-Pontoise et Paris-Saclay. À notre connaissance, aucun aménagement temporaire n’a été aménagé en Seine-et-Marne”, indique le collectif.

Pour l’heure, la carte n’affiche encore aucune piste provisoire pérennisée (à venir en vert foncé sur la carte) mais le collectif rappelle que Paris et les trois départements de petite couronne ont déjà pris des engagements en ce sens, avec notamment la RD120 à Vincennes et Saint-Mandé. “L’observatoire permettra de suivre avec grande attention dans les mois à venir l’engagement des collectivités. Les pistes pérennisées seront affichées dès leur réalisation”, annonce le collectif qui appelle “à la pérennisation la plus rapide possible de toutes les pistes qui ont fait leurs preuves.”

Voir l’observatoire des coronapistes en Ile-de-France

Lire tous nos articles sur le thème Coronavirus en Val-de-Marne

A lire aussi sur le thème Coronavirus en Val-de-Marne

Paris: premiers tests antigéniques au lycée Emile Dubois

Diminution des élèves et enseignants Covid positifs en Ile-de-France

Covid-19: le vaccin Sanofi sera en partie produit à Vitry-sur-Seine

Sucy-en-Brie: comment les commerçants traversent le reconfinement

Baromètre du coronavirus en Ile-de-France: point au 16 novembre

Distribution de paniers solidaires à l’université de Créteil

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Test covid19 en Ile-de-France : Voir la page
37 commentaires pour Lancement de l’Observatoire des coronapistes en Ile-de-France
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi