Economie | Accueil | 28/10
Réagir Par

Restolog: un étudiant de l’Epita crée un registre en ligne gratuit pour les restaurateurs

Restolog: un étudiant de l’Epita crée un registre en ligne gratuit pour les restaurateurs
COVID19 en Val-de-Marne : Voir la page

Alors que les restaurants sont tenus de tenir un registre de leurs clients afin de les alerter lorsque l’un d’eux rappelle pour prévenir qu’il est Covid positif, un étudiant de l’école d’informatique kremlinoise Epita a développé une plate-forme en ligne sécurisée et gratuite, alternative au registre papier.

Etudiant en 4ème année, spécialisé en cybersécurité, Baptiste Raabe, agacé de faire la queue eu restaurant pour remplir le registre papier et de voir tous les clients se passer le stylo de main en main, a décidé de mettre à profit ses compétences web pour développer un outil sans contact. Ainsi est né en quelques jours le site Restolog.

Son principe est simple. Les restaurateurs s’enregistrent en quelques clics et se voient attribuer un QR Code par établissement, qu’ils n’ont qu’à afficher ou mettre à disposition sur les tables. Côté client, il suffit de scanner le QR Code avec son mobile pour accéder à une page demandant le nom, prénom et numéro de téléphone. Les données enregistrées sont conservées 15 jours puis supprimées automatiquement du serveur. En cas de client positif au coronavirus, le restaurateur se connecte à son compte et génère en deux clics la liste des visiteurs qui ont consommé le même jour à la même plage horaire afin de les rappeler. Pour les clients qui ne sont pas connectés, le restaurateur peut aussi saisir manuellement un contact sur le site.

Voir le site Restolog

Développé dans le contexte de la crise sanitaire et économique, l’outil est gratuit.

Lire tous nos articles sur le thème Coronavirus en Val-de-Marne

A lire aussi sur le thème Coronavirus en Val-de-Marne

Ile-de-France: un millier d’élèves et enseignants positifs au coronavirus

Créteil: manif et commission d’enquête de la coordination de l’hôpital Mondor

Disneyand Paris négocie un milliers de départs volontaires

Fresnes: l’hôpital pénitentiaire à l’heure du coronavirus

Baromètre du coronavirus en Ile-de-France: point au 30 novembre

Ile-de-France: le nombre d’élèves Covid positifs continue de chuter

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
COVID19 en Val-de-Marne : Voir la page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi