Transports | Accueil Val de Marne (94) Grand Paris | 07/07
Réagir Par

Le métro Grand Paris Express retardé suite au coronavirus

Le métro Grand Paris Express retardé suite au coronavirus © Kengo Kuma
COVID19 en Val-de-Marne : Voir la page

La Société du Grand Paris (SGP), maître d’ouvrage du métro Grand Paris Express, annonce 3 à 8 mois de retard prévisionnel sur les lignes déjà en travaux, suite à la pandémie de coronavirus Covid-19, et confirme qu’il sera impossible de livrer une partie des lignes 16 et 17 avant les Jeux Olympiques de 2024.

La communication de la SGP fait suite au Conseil de surveillance qui s’est tenu le 7 juillet. L’évaluation est toutefois toujours en cours et ces délais devraient être affinés par la suite.

« Le retard estimé est de 3 à 4 mois, pour les tronçons Est et Ouest de la ligne 15 qui sont encore en phase d’études », indique la SGP, ajoutant que le directoire « a alerté le conseil de surveillance sur le fait qu’il ne savait plus tenir l’objectif de la mise en service d’une première phase pour les Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024 des lignes 16 et 17, qui était extrêmement tendu avant la crise. » La SGP garde en revanche espoir pour mettre en service le prolongement de la 14 entre les stations Mairie de Saint Ouen et Saint-Denis avant les jeux. « Des marges de planning existent qui pourraient être consolidées avec la possibilité d’une accélération des travaux sous le régime du 24h/24 », précise l’établissement public.

Une expertise extérieure indépendante pour identifier les mesures alternatives aux portions des lignes 16 et 17 doit être lancée d’ici le prochain conseil de surveillance, à la demande du Commissaire du Gouvernement.

Financement du métro

Concernant le financement de ce projet à plus de 30 milliards d’euros, la SGP indique poursuivre sa stratégie de couverture du risque de taux et se félicite du succès de ses émissions d’obligations. Pour rappel, 3 obligations ont été lancées pour un montant total de 4,75 milliards d’euros, dont une émission verte d’une échéance record à 2070, d’un montant de 3,25 milliards d’euros.

A noter aussi l’intégration dans le Conseil de surveillance de Georges Siffredi, le nouveau président du Conseil départemental des Hauts-de-Seine suite au décès de Patrick Devedjian du coronavirus.

Lire tous nos articles sur le thème Coronavirus en Val-de-Marne

A lire aussi sur le thème Coronavirus en Val-de-Marne

La Seine-Saint-Denis lance un fonds d’aide au paiement des loyers

Ile-de-France: plus d’1 million d’habitants invités à se faire tester dans 32 villes

Nouveau décès du Covid-19 chez les gendarmes de Maisons-Alfort

Le Forum métropolitain du Grand Paris veut auditer la gestion de la crise du Covid 19 en Ile-de-France

Christian Favier réclame une place pour les centres de santé dans le Ségur national

Comment l’aéroport d’Orly prépare son redécollage sous haute vigilance sanitaire

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
COVID19 en Val-de-Marne : Voir la page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi