Société | Val-de-Marne | 30/04
Réagir Par

Le Val-de-Marne alerte sur le risque de faillite d’Ehpad

Le Val-de-Marne alerte sur le risque de faillite d’Ehpad
COVID19 en Val-de-Marne : Voir la page

Plusieurs maisons de retraite du Val-de-Marne s’alarment des conséquences du Covid 19 et du confinement sur l’état de leurs finances. Le Conseil départemental du Val-de-Marne craint des faillites dans les prochains mois et réitère sa demande d’un fond d’urgence doté dans un premier temps de 300 millions d’euros.

Le modèle économique des Ehpad (Etablissements hospitaliers pour personnes âgées dépendantes) repose sur une occupation optimale des lits permettant de facturer des dépenses d’hébergement et de soin auprès des usagers, des collectivités locales et de l’État qu participent chacun en fonction du niveau de dépendance de la personne. Depuis la mi-mars, l’épidémie de Covid 19 a grippé cet équilibre qui était déjà tenud. Confinement oblige, les admissions de nouveaux résidents sont suspendues alors que dans le même temps, la surmortalité liée au coronavirus, ajoutée à la mortalité naturelle des pensionnaires très âgés, a libéré de nombreuses places. Parallèlement à cette sous-utilisation des capacités d’accueil, les établissements doivent prendre en charge des dépenses exceptionnelles pour appliquer les mesures sanitaires.

«Selon les informations recueillies auprès des directions d’Ehpad et qui nous ont été confirmées ce mercredi par la Direction départementale des finances publiques (Ddfip94) lors d’une réunion en préfecture, plusieurs établissements pourraient se retrouver dans l’impossibilité de payer les salaires dès le mois de mai. Certains sont exposés à des risques de faillite dès cet automne», alerte-t-on au cabinet de la présidence du Conseil départemental du Val-de-Marne. Cette situation touche en premier lieu les Ehpad des régions les plus contaminées à savoir l’Île-de-France et le Grand Est.

Le Conseil départemental, qui représente que 15 à 20% du budget des Ehpad via le forfait dépendance, indique étudier la possibilité d’accorder des facilités de trésorerie pour les sites les plus en difficulté et appelle à un fonds d’urgence. La semaine dernière, le président du Val-de-Marne, Christian Favier, a écrit en ce sens au Premier ministre. Il réclame une première enveloppe de 300 millions d’euros.

Lire aussi :
4 590 morts du coronavirus en maison de retraite en Ile-de-France au 21 avril
Mort en Ehpad: Richard Tourisseau réagit à la tribune du fils de Liliane Marchais et charge les départements au vitriol
Val-de-Marne: les maires, réceptacles de la détresse des Ehpad
Retour progressif des familles à l’Ehpad en Val-de-Marne

«En attendant de recevoir une réponse de Matignon, nous nous sommes entretenus avec l’Association des départements de France pour accroître la sensibilisation du gouvernement à ce sujet», fait savoir le département.

Lire tous nos articles sur le thème Coronavirus en Val-de-Marne

A lire aussi sur le thème Coronavirus en Val-de-Marne

Le métro Grand Paris Express retardé suite au coronavirus

La Seine-Saint-Denis lance un fonds d’aide au paiement des loyers

Ile-de-France: plus d’1 million d’habitants invités à se faire tester dans 32 villes

Nouveau décès du Covid-19 chez les gendarmes de Maisons-Alfort

Le Forum métropolitain du Grand Paris veut auditer la gestion de la crise du Covid 19 en Ile-de-France

Christian Favier réclame une place pour les centres de santé dans le Ségur national

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
COVID19 en Val-de-Marne : Voir la page
2 commentaires pour Le Val-de-Marne alerte sur le risque de faillite d’Ehpad
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi