Politique | Accueil Val de Marne (94) Alfortville | 08/09
Réagir Par

Législative partielle à Vitry-Alfortville : la campagne bat son plein

Législative partielle à Vitry-Alfortville : la campagne bat son plein

Dans la neuvième circonscription du Val-de-Marne, à Alfortville et à Vitry-sur-Seine, les militants ont ressorti les étaux, drapeaux et dépliants pour l’élection législative partielle à venir des 20 et 27 septembre. Alors qu’une seule autre partielle se joue dans la région, dans les Yvelines, les personnalités nationales n’hésitent pas à venir donner un coup de main.

Parvis de la gare RER de Maisons-Alfort-Alfortville ce lundi soir. Les banlieusards qui rentrent chez eux ne pourront pas ignorer qu’une partielle se joue le 20 septembre. Une vingtaine de militants communistes, écologistes et socialistes tendent des tracts en faveur de leur candidat respectif.

Chez EELV, le tractage est un prélude à la réunion publique organisée sur les berges de Seine pour lancer la campagne de Sandra Regol, venue avec le secrétaire national d’EELV (et candidat déclaré aux élections régionales en Île-de-France) Julien Bayou. «Chez nous c’est assumé, il n’y a pas tromperie sur la marchandise, c’est un scrutin national ! C’est pour ça d’ailleurs que les militants locaux sont venus me chercher. Il nous reste 8 à 9 ans pour mettre en place des politiques publiques de résilience face au réchauffement climatique», résume cette cadre du parti.

Autour de la candidate du PS, Isabelle Santiago, en revanche, on joue à fond sur l’implantation locale de l’adjointe à la mairie d’Alfortville et vice-présidente du conseil départemental même si le sénateur Rachid Témal est venu du Val d’Oise. «C’est un proche d’Isabelle Santiago et de Luc Carvounas, il a vécu à Vitry-sur-Seine. De plus c’était important pour les militants socialistes vitriots après la séquence des municipales de pouvoir s’entretenir avec un membre du bureau national», motive un proche de la candidate.

Ce dimanche à Alfortville, d’autres visiteurs inhabituels sont venus arpenter les allées du marché central dans le cadre de ces élections. Ainsi, Christian Benedetti (LFI) a pu compter sur la visite du député insoumis Alexis Corbière et de sa compagne Raquel Garrido. Le marcheur Jonathan Rosenblum a reçu pour sa part la visite du secrétaire d’État et porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal.

Gifle à un militant socialiste : la police intervient
La campagne n’est pas non plus un lit de roses. Ce dimanche sur le marché central d’Alfortville, un homme a giflé un militant PS. L’équipe de campagne d’Isabelle Santiago explique qu’il s’agit d’un habitant ayant été expulsé de son logement il y a plusieurs années et prenant régulièrement la municipalité pour cible. «Il tractait pour EELV en critiquant Luc Carvounas notamment. Le ton est monté et il a mis une gifle a un de nos militants. Déborah Zabounian, l’adjointe en charge de la sécurité a demandé à la police nationale d’intervenir». Chez Europe Ecologie-Les Verts personne ne semble au courant de cet incident.

Lire tous nos articles sur les legislatives partielles à Alfortville - Vitry-sur-Seine

A lire aussi sur les legislatives partielles à Alfortville - Vitry-sur-Seine

Législative partielle de Vitry-Alfortville: 1er tour ce dimanche 20 septembre

Val-de-Marne: le PCF au bord du schisme à la veille des départementales

Législative Alfortville-Vitry-sur-Seine: le PCF refuse d’investir sa candidate

Les 9 candidats à l’élection législative partielle d’Alfortville-Vitry-sur-Seine

Val-de-Marne: le mouvement radical se structure pour asseoir son influence

Législative partielle Alfortville-Vitry-sur-Seine : dissidence EELV avec Abdallah Benbetka

Lire tous nos articles sur les legislatives partielles à Alfortville - Vitry-sur-Seine
Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
7 commentaires pour Législative partielle à Vitry-Alfortville : la campagne bat son plein
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi