Politique | Accueil Val de Marne (94) Alfortville | 31/08
Réagir Par

Législatives partielles à Alfortville-Vitry-sur-Seine: l’insoumis Christian Benedetti se lance

Législatives partielles à Alfortville-Vitry-sur-Seine: l’insoumis Christian Benedetti se lance © Fb

La France insoumise a choisi Christian Benedetti comme candidat pour ces élections législatives partielles dans la neuvième circonscription du Val-de-Marne (Alfortville et une partie de Vitry-sur-Seine). Artiste engagé dirigeant le Théâtre-Studio à Alfortville depuis 23 ans, il revendique la constitution d’une alternative face à une «opposition molle».

Victorieuse dans la 10ème circonscription qui compte l’autre partie de Vitry-sur-Seine, et qualifiée au deuxième tour dans plusieurs fiefs PS comme Créteil ou Villejuif Cachan, LFI n’avait pas réussi à s’inviter au second tour de la neuvième lors des législatives de 2017, affichant un score de 15,7% contre 20,6% pour le représentant du parti à la rose. Trois ans plus tard, les insoumis de Vitry-sur-Seine et d’Alfortville caressent à nouveau l’espoir de croquer l’autre moitié de Vitry. «Depuis l’arrivée au pouvoir d’Emmanuel Macron, nous sommes aujourd’hui en situation d’état d’urgence sociale, économique et écologique. L’abstention n’est pas seulement la conséquence du contexte épidémique, elle témoigne aussi d’un manque d’espoir d’une part importante du peuple. Pendant ce mois de campagne, nous comptons remobiliser ceux qui se sont détournés du vote», résume Christian Benedetti.

L’artiste propose de porter en priorité trois projets à l’Assemblée nationale s’il était élu : la création d’une garantie de revenus pour les chômeurs jusqu’à une nouvelle embauche, consacrer 1% des richesses créées à l’art et la culture, ainsi que le transfert des cendres du résistant Missak Manouchian au Panthéon.

Une candidature claire faute d’avoir pu s’unir à gauche

Chez les insoumis de Vitry-Alfortville, il n’était pas question de laisser le champs libre à gauche au PS. «Nos adversaires, ce-sont les hommes et les femmes qui sont là pour perpétuer un système. Nous ne ferons pas d’attaque personnelle mais la mollesse dans l’opposition, c’est une proposition pour une possible entente», glisse Christian Benedetti. «Prenez le vote de la confiance de 2017 par exemple, les députés socialistes se sont divisés entre un tiers de pour, un tiers de contre (dont le député Carvounas) et un tiers d’abstentions. Notre groupe est le plus cohérent de l’assemblée», appuie Mathilde Panot, vice-président du groupe LFI au palais Bourbon et députée de la 10ème.

Quid des autres formations de gauche ? Les insoumis assurent avoir fait le tour des organisations cet été pour voir si des partenariats étaient envisageables. Ils reconnaissent ne pas avoir trop insisté auprès des communistes «vu les troubles qu’ils vivaient en interne», justifie l’équipe de campagne. «On nous renvoie souvent à l’union quand nous proposons une fédération. Il n’est pas obligatoire d’adhérer à 100% de notre programme, L’Avenir en commun. Nous pouvons nous entendre sur des projets pour les départementales et les régionales», invite Christian Benedetti.

Une suppléance issue de la liste Vitry en mieux

Nina Seron, militante LFI de Vitry-sur-Seine a été choisie comme suppléante de Christian Benedetti. Étudiante en master politiques publiques, elle siège au conseil municipal de Vitry-sur-Seine dans l’opposition parmi les élus de la liste Vitry en mieux. A noter que Anissa Tibah, qui figurait sur la même liste Vitry en mieux, est quand à elle la candidate suppléante de Sandra Regol (EELV).

Article mis à jour à 18h

Lire tous nos articles sur les legislatives partielles à Alfortville - Vitry-sur-Seine

A lire aussi sur les legislatives partielles à Alfortville - Vitry-sur-Seine

Législative partielle à Alfortville-Vitry-sur-Seine: Isabelle Santiago élue au deuxième tour

Législative Vitry-Alfortville: un gros enjeu pour EELV comme pour le PS

Législative Vitry-Alfortville: pas de débat entre Isabelle Santiago et Sandra Regol

Législative partielle à Vitry-Alfortville : LFI ne donne pas de consigne de vote

Législatives partielles : soirée électorale morne à Vitry-sur-Seine

Législative partielle d’Alfortville – Vitry – Isabelle Santiago en tête, Sandra Regol se maintient

Lire tous nos articles sur les legislatives partielles à Alfortville - Vitry-sur-Seine
Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
2 commentaires pour Législatives partielles à Alfortville-Vitry-sur-Seine: l’insoumis Christian Benedetti se lance
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi