Solidarité | Val-de-Marne | 24/03
Réagir Par

Les réserves pour confinement ont percuté la collecte des Restos du cœur en Val-de-Marne

Les réserves pour confinement ont percuté la collecte des Restos du cœur en Val-de-Marne
COVID19 en Val-de-Marne : Voir la page

«Ce n’est pas catastrophique !», c’est ainsi que Claude Gascard, président des Restos du cœur du Val-de-Marne, juge le bilan de la 35ème collecte nationale qui avait lieu du 6 au 8 mars dernier, alors que les rayons des pâtes et des boîtes de conserves commençaient déjà à se vider.

La collecte annuelle des Restos du cœur ne pouvait pas tomber au plus mauvais moment. Alors que les bénévoles prenaient place dans les galeries marchandes des grandes surfaces avec des caddies prêts à recevoir les dons des consommateurs, nombre d’entre eux se lançaient dans la constitutions de leurs propres stocks de denrées sèches, en prévision du confinement du à l’épidémie de Coronavirus.

«Nous avons constaté une baisse de 20% du volume de produits collectés par rapport à l’année dernière avec bien évidemment des variations selon les villes où nous sommes implantés. Nous n’avons pas encore les chiffres exacts mais ce n’est pas catastrophique», explique Claude Gascard, président des Restos du cœur du Val-de-Marne. Cette collecte permet au réseau de refaire ses stocks en produits secs à l’issue de sa campagne d’hiver.

Chaque année, les antennes locales font une petite pause de quelques semaines, entre mars et mai, avant d’entamer la campagne d’été. Cette pause tombe à point nommé pour les bénévoles, parmi lesquels se trouvent une part prépondérante de seniors très vulnérables vis-à-vis du virus. «Il y a à la fois le désir de continuer notre action auprès des plus démunis mais l’attention à la santé des bénévoles. Dans de nombreux centres, les locaux ne permettent pas de respecter les précautions sanitaires. Sur nos 21 centres, nombre d’entre eux ont fermé. D’autres comme à Fontenay-sous-Bois ou Choisy-le-Roi ont décidé de continuer mais en n’ouvrant qu’une fois par semaine en attendant de voir comment évolue la situation», poursuit le responsable associatif.

Il y a bien eu au cours de ces dernières semaines des candidatures de nouveaux bénévoles mais parfois, faute de membres expérimentés, les recrutements sont repoussés.

Légère baisse de bénéficiaires pendant la campagne d’hiver

Par rapport à la précédente campagne d’hiver, les Restos du cœur du Val-de-Marne ont constaté une baisse de 7 à 8% de leurs bénéficiaires. Je l’attribue moins à une amélioration de la situation des personnes aidées qu’à une hausse de l’offre de l’aide alimentaire (épiceries sociales, associations,…).

Voir tous les articles à jour au sujet du Coronavirus en Val-de-Marne

A lire sur le Coronavirus en Val-de-Marne:

Lire tous nos articles sur le thème Coronavirus en Val-de-Marne

A lire aussi sur le thème Coronavirus en Val-de-Marne

Restrictions anti-Covid: le cri de détresse d’un patron de salle de fitness à Ivry-sur-Seine

Covid-19 : nouvel arrêté préfectoral dans les Hauts-de-Seine

Covid-19: le préfet du Val-de-Marne prend un nouvel arrêté

Val-de-Marne: les festivités annulées en cascade

AP-HP – Ile-de-France : la démission du chef des urgences Bicêtre éclaire le scandale des « patients brancard »

Classes fermées pour Covid-19 en Ile-de-France: fin du tabou et nouveau protocole

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
COVID19 en Val-de-Marne : Voir la page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi