Solidarité | Accueil Val de Marne (94) Bois de Vincennes | 07/04
Réagir Par

L’Insep accueille un centre pour sans abris en attente de diagnostic Covid 19

L’Insep accueille un centre pour sans abris en attente de diagnostic Covid 19
COVID19 en Val-de-Marne : Voir la page

La préfecture de Région vient de réquisitionner plusieurs infrastructures sportives en Île-de-France, dont l’Institut national du sport, de l’expertise et de la performance (Insep), au cœur du bois de Vincennes, pour fournir des chambres à des sans-abris susceptibles d’être contaminés par le coronavirus Covid 19.

Face à la propagation de l’épidémie de Covid-19, le préfet de la région d’Île-de-France, Michel Cadot a procédé à la réquisition de l’Institut national du sport, de l’expertise et de la performance (INSEP) et du Centre de Ressources, d’Expertise et de Performance Sportive (CREPS) Île-de-France pour l’ouverture de 94 chambres individuelles et garantir ainsi l’accueil temporaire des personnes vulnérables susceptibles d’être contaminées par le Covid-19 en Île-de-France.

Ces publics soit issus de la rue, soit hébergés en centre d’hébergement d’urgence, en hôtel social ou en structure temporaire, vont pouvoir y vivre pendant deux jours, le temps de recevoir leurs résultats d’analyses. S’ils ne sont pas contaminés, il vont être réorientés vers leurs structures d’origine, si au contraire, le diagnostic est positif, ils seront envoyés dans des centres dédiés, ou hospitalisés si leur état le nécessite.

«Par ce dispositif, les services de l’État souhaitent limiter les risques de propagation de l’épidémie, tout en veillant à apporter aux plus fragiles, une possibilité d’être accueillis et d’être soignés dans des conditions dignes. Je remercie à ce titre les établissements qui font acte de solidarité en ouvrant leurs portes», souligne le préfet Michel Cadot.

420 places pour tout le dispositif régional

Au total, 420 places sont mobilisée pour les personnes sans-abri contaminées, dont 133 places occupées à ce jour. Dès ce mardi, le bâtiment réservé habituellement aux stagiaires de l’INSEP, dans le bois de Vincennes va accueillir jusqu’à 69 personnes sans-abri malades. Les locaux du CREPS de Châtenay-Malabry dans les Hauts-de-Seine vont héberger 25 personnes.

Huit structures dédiées à la prise en charge des personnes sans-abri contaminées par le Covid-19 sont ouvertes à ce jour en Île-de-France.
– 143 places adultes à Paris dans deux centres situés dans le 14ème et le 18ème arrondissement
– 40 places dans le Val d’Oise à Argenteuil
– 48 places dans les Hauts de Seine à Nanterre
– 19 places dans le Val-de-Marne à Saint-Maurice
– 48 places en Essonne à Athis-Mons
– 50 places dans les Yvelines à Jouy-en-Josas
– 72 places en Seine-et-Marne à Tournan-en-Brie.

La préfecture de Région assure que toutes les précautions sanitaires seront prises pour garantir aux usagers traditionnels de l’INSEP, du CREPS Île-de-France et de l’ensemble des structures mobilisées, un retour dans des conditions de sécurité optimales dès que le contexte sanitaire le permettra.

Lire tous nos articles sur le thème Coronavirus en Val-de-Marne

A lire aussi sur le thème Coronavirus en Val-de-Marne

Le métro Grand Paris Express retardé suite au coronavirus

La Seine-Saint-Denis lance un fonds d’aide au paiement des loyers

Ile-de-France: plus d’1 million d’habitants invités à se faire tester dans 32 villes

Nouveau décès du Covid-19 chez les gendarmes de Maisons-Alfort

Le Forum métropolitain du Grand Paris veut auditer la gestion de la crise du Covid 19 en Ile-de-France

Christian Favier réclame une place pour les centres de santé dans le Ségur national

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
COVID19 en Val-de-Marne : Voir la page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi