Politique | Accueil Val de Marne (94) Val de Marne | 05/02
Réagir Par

Loi bio-éthique : comment ont voté les sénateurs du Val-de-Marne

Loi bio-éthique : comment ont voté les sénateurs du Val-de-Marne

Le Sénat a voté ce jeudi en première lecture la loi de bioéthique qui ouvre notamment le droit à la procréation médicalement assistée pour toutes les femmes. Si le scrutin a été serré, tous les sénateurs du Val-de-Marne ont voté pour le texte à l’exception de Christian Cambon (LR).

Trois mois après le vote par l’Assemblée nationale de la nouvelle loi de bioéthique, c’était au tour du Sénat d’examiner ce texte qui permet une fois tous les sept ans d’intégrer à notre droit les apports de la recherche scientifique. L’adoption du texte de loi à la haute chambre s’est jouée à 10 voix près avec 153 votes en sa faveur et 143 contre.

Chez Les Républicains, groupe majoritaire au Sénat, une part prépondérante d’élus a voté contre le texte. C’est le cas de Christian Cambon. «Notre groupe a très correctement laissé une totale liberté de vote en fonction des convictions personnelles de chacun et c’est ce que j’ai fait. A l’issue des débats au Sénat, des avancées ont été réalisées avec des amendements qui empêchent la recherche et la manipulation de l’embryon ou le refus de la reconnaissance conjointe anticipée du statut de mère à celle qui ne donne pas naissance à l’enfant. Cela dit, la ministre a expliqué que ces amendements seraient certainement revus en seconde lecture à l’Assemblé. Je ne suis donc pas favorable au projet», a-t-il commenté. Sénatrice LR du Val-de-Marne, Catherine Procaccia a en revanche voté favorablement.

Du côté de l’Union centriste, également majoritairement opposée au projet, le sénateur Laurent Lafon s’est également distingué en votant pour le texte non sans réserve. «En première lecture, nous en sommes encore au stade de l’élaboration de la loi. Je suis satisfait que le Sénat ait consacré l’idée du non-remboursement de la PMA ou la filiation par adoption. Je regrette en revanche une approche trop restrictive en matière de recherche scientifique. J’ai malgré tout voté ce texte parce que je ne voulais pas que ce soit analysé comme une opposition à l’extension de la PMA aux couples de femmes et femmes seules».

A gauche, les communistes Laurence Cohen et Pascal Savoldelli ainsi que la sénatrice Génération.s Sophie Taillé-Polian ont voté en faveur de la nouvelle loi de bioéthique. Si cette première se félicite de l’avancée que constitue le texte, elle déplore cependant un certain nombre d’obstacles pour l’accès à ces nouveaux droits. «C’est une avancée essentielle qui reconnaît enfin qu’il n’existe pas une famille composée «d’un papa, d’une maman, et d’un bébé» mais des familles. Dans cet esprit, nous regrettons fortement que la commission spéciale, approuvée en séance, soit venue limiter le remboursement de l’acte aux seules demandes engagées sur la base d’un critère médical. Comment ne pas penser qu’il s’agit d’une concession aux «anti-PMA» qui ont fait le siège devant le sénat et nous ont inondés de mails prédisant la décadence de notre société? Cette mesure ne peut souffrir de moitié d’égalité ! Si le texte reste en l’état, la situation actuelle ne se trouvera modifiée qu’à la marge : celles qui en ont les moyens continueront à avoir accès à l’AMP (comme elles l’avaient déjà à l’étranger jusqu’à présent), mais en toute légalité sur notre sol, et les autres n’y auront toujours pas accès. Drôle de conception d’une mesure censée rétablir une inégalité…», regrette Laurence Cohen.

A présent, le texte va faire à nouveau la navette pour une analyse et un vote en seconde lecture à l’Assemblée nationale.

Comment ont voté les sénateurs du Val-de-Marne

Ont voté pour
Laurence Cohen (PCF)
Laurent Lafon (UDI)
Catherine Procaccia (LR)
Pascal Savoldelli (PCF)
Sophie Taillé-Polian (Génération.s)

A voté contre
Christian Cambon (LR)

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi