Politique | Accueil Val de Marne (94) Ile-de-France | 04/09
Réagir Par

Maires d’Ile-de-France: Jean-Philippe Dugoin-Clément lance l’offensive

Maires d’Ile-de-France: Jean-Philippe Dugoin-Clément lance l’offensive

Après l’élection vaudevillesque de la présidence de la Métropole du Grand Paris en juillet, celle de la présidence de l’Amif (Association des maires d’Ile-de-France) le 14 octobre prochain promet à nouveau quelques règlements de compte à l’intérieur de la droite. Ce jeudi, Jean-Philippe Dugoin-Clément (UDI), maire de Mennecy (Essonne) a annoncé sa candidature, prenant de cours le président sortant Stéphane Beaudet (ex-LR), maire de Evry-Courcouronnes (Essonne). Tous deux sont par ailleurs vice-présidents du Conseil régional.

Certes, les deux élections n’ont rien à voir. L’Amif réunit les maires de toute l’Ile-de-France pour partager des bonnes pratiques et défendre des positions communes, et n’a pas vocation à gouverner les territoires. L’association n’en est pas moins un lieu d’influence et de visibilité pour sa présidence.

Jean-Philippe Dugoin-Clément, 11ème vice-président à la région en charge de l’écologie, du développement durable et de l’aménagement, a sorti son jeu à six semaines du scrutin, dévoilant d’emblée 40 soutiens issus de tous les départements (voir ci-dessous), 10 priorités et 20 réunions. De quoi créer l’événement dans le cercle des édiles. En face, Stéphane Beaudet, 5ème vice-président de région en charge des transports et des mobilités durables, a désormais dix jours pour lancer la contre-offensive avant la clôture des candidatures. L’élu, qui prépare son bilan de mandat, a commencé par publier cette semaine le bilan de l’action Covid de l’association.

Côté programme, le maire de Mennecy annonce 10 priorités à commencer par le renforcement du « rôle de défenseur des intérêts et des collectivités franciliennes » et de leur libre administration mais aussi la création d’un service d’ingénierie pour monter les dossiers de subvention, l’accompagnement de la transition écologique, le lancement d’États Généraux de la décentralisation dès 2021, un déploiement de l’association dans chaque territoire, un renforcement et une valorisation des travaux en commission et encore le soutien systématique des élus agressés dans l’exercice de leurs fonctions.

J’ai décidé de présenter ma candidature à la Présidence de l’Association des Maires d’Ile-de-France, l’AMIF, avec le…

Publiée par Jean-Philippe Dugoin-Clément sur Jeudi 3 septembre 2020
Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi