Politique | Paris | 25/09
Réagir Par

Métropole du Grand Paris: le tribunal annule la nomination du préfet Mourier comme DGS

Métropole du Grand Paris: le tribunal annule la nomination du préfet Mourier comme DGS

Le Tribunal administratif de Paris a annulé par décision de ce vendredi 25 septembre la nomination du préfet Paul Mourier comme directeur général des services de la Métropole du Grand Paris.

C’est l’Association des hauts-fonctionnaires territoriaux (AATF) qui avait déposé un recours en justice au printemps 2018, estimant que les règles de publicité de vacance du poste, avant nomination, n’avaient pas été respectées.

L’ancien préfet de région Provence Alpes Côte d’Azur avait pris ses fonctions à la mi-mai 2018 mais l’annonce de sa nomination avait été faite dès la mi-avril (voir le communiqué de la MGP en date du 17 avril)

« Une publicité préalable à tout recrutement permet de garantir la transparence de la procédure de sélection et offre à tout agent public, dès lors qu’il remplit les conditions de diplômes et de qualifications, de pouvoir défendre sa candidature », insiste l’AATF. « La Métropole du Grand Paris, fût-elle une des plus grandes collectivités de notre pays, est tenue, comme toute autre collectivité sur le territoire, au respect des règles de procédures, qui constituent tout autant des garanties pour les agents qui candidatent que pour les élus qui recrutent », ajoute l’association.

Deux et quelques mois plus tard, le Tribunal administratif a rendu son verdict et annulé la nomination du directeur général des services.

La Métropole du Grand Paris, Patrick Ollier, maire LR de Rueil-Malmaison a été reconduit à la présidence en juillet dernier, doit désormais décider si elle fait ou non appel de la décision.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi