Publicité
Publicité : Les Trophées du Territoire CCI 94
Manifestation | | 09/12/2020
Réagir Par

Montreuil: manif contre le kafkaïen service en ligne préfectoral pour étrangers

Montreuil: manif contre le kafkaïen service en ligne préfectoral pour étrangers

“Depuis trois mois, j’essaie de me connecter plusieurs fois par jour au site de la préfecture pour avoir un RDV.” Le constat de Karamoko, élève de bac professionnel scolarisé en France depuis 4 ans, illustre l’extrême difficulté des résidents étrangers à obtenir un rendez-vous en préfecture pour mener à bien la régularisation ou la reconduction de leur titre de séjour.

Les files d’attente qui débordaient devant les préfectures sont moins visibles mais demeurent de manière virtuelle, muées en clics frénétiques pour tenter d’attraper un rendez-vous depuis que la procédure a été dématérialisée. Ce jeudi 10 décembre, plusieurs associations et collectifs d’accompagnement des migrants* dans le Val-de-Marne, la Seine-Saint-Denis et les Hauts-de-Seine, organisent une manifestation de protestation à 14 heures devant le Tribunal administratif de Montreuil.

*Organisations signataires : ADDE, ASMIE, CCFD Terre Solidaire, La Cimade IDF, Dom ’Asile, FASTI, Femmes de la Terre, Gisti, LDH, RESF, SAF, Secours Catholique IDF, Solidaires IDF
Pour le 92 : Solidarité Migrants Rueil, RESF 92, Asti-RESF Asnières, LDH92, Mozaic
Pour le 93 : Collectif unitaire du Livre Noir 93, RESF 93, Centres Sociaux – Fédération de Seine St Denis, CCFD-Terre Solidaire 93, Femmes Solidaires 93, CGT 93, ASTI 93, MRAP 93, CSP Montreuil, CSP Livry-Gargan
Pour le 94 : RESF 94, CIVCR, Collectif Fontenay pour la Diversité, Assouevam, FCPE Val de Marne, MRAP 94, CGT Val de marne, FSU 94, Solidaires 94

“Ces pratiques préfectorales, silencieuses et invisibles, puisque les files d’attente ont disparu, renvoient chaque usager à l’écran de son ordinateur, ou plus souvent de son téléphone, pour accéder à une première demande ou à un renouvellement de titre de séjour. De fait, elles favorisent trop souvent les trafics de revente de rendez-vous. Mais surtout elles accroissent la précarité des personnes, souvent des parents et leurs enfants, et la souffrance sociale”, dénoncent les organisateurs.

Lire nos articles sur le sujet :

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi