Municipales | Accueil Val de Marne (94) Ivry-sur-Seine | 24/02
Réagir Par

Municipales 2020 à Ivry-sur-Seine: candidats, contexte, attentes des citoyens

Municipales 2020 à Ivry-sur-Seine: candidats, contexte, attentes des citoyens

A Ivry-sur-Seine, au moins 6 candidats devraient se livrer concurrence au premier tour des municipales le 15 mars prochain. Pour la première fois, la municipalité communiste sera défiée par les écologistes ainsi que par la France insoumise. Contexte, attentes, détails.

Le contexte politique

En 2014 déjà, l’union de la gauche n’avait pu être complète à Ivry-sur-Seine et le maire sortant PCF, Pierre Gosnat avait vu le PS partir seul derrière Sandrine Bernard. Après de longues négociations, un accord avait en revanche été scellé avec les écologistes, conditionné à des aménagements concernant les projets de reconstruction de l’incinérateur et de la zac Ivry Confluences (voir article de l’époque). Six ans plus tard, la donne a changé. Les dossiers locaux sont restés chauds brûlants, les écologistes ont cartonné aux Européennes (20% à Ivry, largement devant le PCF à 13% et aussi devant LREM qui était à 17%), et les Insoumis ont raflé le siège de députée de la circonscription. Dans ce contexte, le nouveau maire sortant, Philippe Bouyssou, élu en février 2015 suite à la disparition de Pierre Gosnat, doit cette année composer sans ses alliés naturels. Cette fois, EELV partira avec sa propre liste, menée par Sabrina Sebaihi, soutenue par LFI, PS, Génération Ecologie.

Au centre, Rachida Kaaout fait partie des candidates LREM qui ont été investies en premier dès la mi-juin, jouant sur son profil mixant startup nation et ancrage associatif dans les quartiers. La candidate en marche est aussi soutenue par le mouvement radical.
A droite, c’est Sébastien Bouillaud qui portera les couleurs LR au nom de Ivry Autrement, dans la lignée de l’Alternative pour Ivry. En 2014, Régis Leclercq investi par LR, Modem et UDI, avait été jusqu’à 27% au second tour, en pleine vague bleue nourrie d’alliances nombreuses entre les 3 mouvements. Lors des Européennes de 2019 en revanche, la liste Union de la droite et du centre a plafonné à 3,15% en ville, à peine au-dessus du Parti animaliste (2%).

Dans ce paysage où la gauche va jouer à couteaux tirés, il convient aussi d’ajouter deux touches d’extrême gauche avec les listes de Lutte Ouvrière, portée par Gisèle Pernin comme en 2014 (elle avait obtenu 2,45% des voix) et par le NPA incarné par Brenda Labat qui prend la relève de Serge Aberdam qui avait obtenu près de 4% en 2014.
Un habitant, Méziane Hanaizi, a également annoncé son intention de lancer une liste, mais aucun élément de campagne n’a été donné à voir de ce côté à ce jour.

Détail des programmes à venir.

Paroles et attentes de citoyens

©Google Street View

Quartier du centre-ville
Farida, trentenaire : « Je n’ai pas de carte, et je ne prends pas le temps d’en demander une, avec mes trois enfants. Même si je ne peux pas voter, je priorise les sujets liés à l’écologie, tout simplement parce que je pense à l’avenir de mes enfants. On veut être sûr, de notre vivant, d’avoir tout fait pour leur laisser quelque chose qui soit vivable. Sinon, j’habite tout près de l’incinérateur. Je suis pour qu’on le retire, car ça me dérange et ça m’inquiète quand je vois la vapeur qui en sort. On ne sait jamais ce qu’il peut se passer. Et puis, même si je me sens en sécurité ici, il faut continuer à améliorer ce point-là. Je ne sais pas quels candidats en parlent, mais si je pouvais voter, je voterai pour celui capable de répondre à mes demandes. »
Geoffrey, quadra : « Je ne m’y intéresse pas vraiment, car je ne m’attends pas à grand chose. Je suis commerçant, alors je demanderai simplement une augmentation du pouvoir d’achat, mais ça, ça ne dépend pas vraiment des maires. »

©Google Street View

Quartier Lénine
Une mère au foyer : « J’habite dans le quartier Lénine. C’est tranquille, je m’y sens bien. Je ne m’intéresse pas vraiment à la politique ni même aux municipales. Tant que je me sens en sécurité, et que mes enfants le sont, je voterai dans ce sens. »
Bounaama, quadra : « Je suis plutôt satisfait. Nous avons de belles routes,et des voies agréables sur lesquelles marcher. J’apprécie le fait que l’autorisation de commencer les travaux de la mosquée ait été signée. Et puis j’ai bien été accompagné dans mes démarches administratives. L’écologie aussi m’intéresse, j’ai vu qu’il y avait plusieurs listes qui allaient dans le même sens. »
Un quinquagénairee : « Moi je ne m’intéresse plusà la politique depuis bien longtemps. Mais je dois reconnaître qu’il fait bon vivre ici, même si certains quartiers craignent plus que d’autres. Je n’y habite pas, alors je ne me sens pas en situation d’insécurité. »
Une retraitée : « Il y a déjà trop de listes, trop de candidats, parfois pour les mêmes idées : et on le voit encore sur ces municipales. Je trouve qu’ils en font des tonnes, alors soit on s’y perd, soit on y place trop d’espoir, pour au final pas grand chose. Et ce résultat n’est pas la faute du maire, on le sait. J’irai quand même voter, mais j’ai encore le temps d’y réfléchir. »
Dominique, quadragénaire : « Les maires n’ont pas beaucoup de moyens, il font avec ce qu’ils ont. Il faudrait surtout leur donner plus de moyens avant de s’intéresser à qui élire. »
Un retraité : « Ça ne m’intéresse pas. J’ai mon âge, et après tout ce temps, je n’attends plus rien de la politique ».
Un quadragénaire : « J’habite à côté du centre commercial, depuis des années. Je ne peux pas voter, mais si je le pouvais, j’aimerais que la sécurité soit améliorée. On peut toujours mieux faire. »

Tout sur les candidats en présence

Sébastien Bouillaud
Son actu
Sa liste
Son programme (à venir)

Philippe Bouyssou
Son actu
Sa liste (à venir)
Son programme (à venir)

Rachida Kaaout
Son actu
Sa liste (à venir)
Son programme (à venir)

Brenda Labat
Son actu
Sa liste (à venir)
Son programme (à venir)

Gisèle Pernin
Son actu
Sa liste (à venir)
Son programme (à venir)

Sabrina Sebaihi
Son actu
Sa liste (à venir)
Son programme (à venir)

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Un commentaire pour Municipales 2020 à Ivry-sur-Seine: candidats, contexte, attentes des citoyens
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi