Politique locale | Val-de-Marne | 24/06
Réagir Par

Municipales 2020 en Val-de-Marne – Actu à chaud #103

Municipales 2020 en Val-de-Marne – Actu à chaud #103 © Svetlana Alyuk

Corbeaux, recours en justice, soutiens, désolidarisation… L’actu à chaud de cet entre-deux-tours des élections municipales 2020 en Val-de-Marne.

Recours en justice

A Villiers-sur-Marne, un corbeau dévoile une conversation avec Jacques Grenier

De mystérieuses enveloppes ont été adressées en ce début de semaine aux têtes de liste de Villiers-sur-Marne. A l’intérieur des missives se trouvait une clé USB contenant l’enregistrement d’une conversation téléphonique entre Jacques Grenier et un interlocuteur non-identifié. Le candidat investi par EELV au premier tour explique avec des propos parfois désobligeants refuser de s’allier à Frédéric Massot et à Jean-François Pirus. Ils ont depuis fusionné.

«Cette alliance n’est pas viable et ce sont ceux qui la font qui en parlent le mieux!», a réagi l’équipe de la liste de Jacques-Alain Bénisti, en postant l’enregistrement sur sa page Facebook. Pour la liste Rassemblés pour une ville humaine et écologique, menée par Frédéric Massot, la manœuvre est indigne et illégale. «Enregistrer une conversation privée ou la transmettre constitue un délit punissable d’un an d’emprisonnement et de 45000 euros d’amende. L’objectif clairement avoué du corbeau est de nuire à [notre] liste, puisque cet enregistrement illégal se termine sur les messages de «Villiers mérite mieux» et un appel à ne pas voter pour Frédéric Massot», condamne-t-elle.

Si la tête de liste reconnaît les mésententes passées, Frédéric Massot explique que le long entre-deux-tours et des discussions communes ont permis aux trois hommes de se rassembler autour d’un projet commun s’appuyant sur leurs convergences.

Jacques Grenier porte plainte

De son côté, Jacques Grenier a déposé plainte contre X samedi 20 juin pour diffamation et violation du secret de la correspondance privée suite à la révélation publique de premiers échanges de mail entre lui et l’ex-tête de liste EELV de Paris David Belliard qui soutient Adel Amara. Voir l’actu à chaud 102.

Soutiens

A Villeneuve-Saint-Georges, LFI ne donne pas de consigne de vote de second tour

Villeneuve en commun, la liste citoyenne soutenue par LFI a réalisé 10,08% des suffrages exprimés au premier tour des élections municipales. La majorité de ses membres a choisi de se retirer de la campagne, tournant le dos à une fusion avec les forces de gauche. «Nous ne pensons pas avoir la même compréhension des mots tels que l’écologie ou la démocratie municipale (…) Nous avons encore moins souhaité nous associer à l’alliance illusoire d’une gauche (PCF/EELV) qui n’a eu de cesse de s’invectiver de manière parfois violente pendant six ans et dans laquelle nous n’y trouvons pas notre place», défend Thierry Véca, tête de liste, qui ne donne pas de consigne de vote au second tour.

A Choisy-le-Roi, 11 colistiers de Nathalie Lemoine se désolidarisent en faveur de Tonino Panetta

Dans une tribune commune, 11 colistiers de la candidate LREM Nathalie Lemoine, qui s’est maintenue au second tour dans le cadre d’une triangulaire contre Tonino Panetta (LR) et Didier Guillaume (PCF), annoncent se désolidariser de ce maintien et soutenir le candidat LR, lequel a fait alliance avec le candidat écologiste de premier tour Ali Id El Ouali. Le député Jean-François Mbaye avait annoncé son soutien au candidat LR dès l’annonce de l’échec de la fusion entre les candidats LR-EELV et la candidate LREM.

« Le lundi 1er juin, veille du dépôt des listes en Préfecture, la majorité des colistiers a été mise devant le fait accompli (triangulaire : maintien de notre liste CHOISYCVOUS du 1er tour). Certains ont été informés individuellement par téléphone, et une grande partie fut contactée par email, entre 23h et minuit le soir. Ce changement brutal nous a été ainsi imposé à la toute dernière heure, nous empêchant ainsi de nous retirer de sa liste. Nous regrettons ainsi le maintien de notre liste, qui diminue les chances d’alternance, que nous espérons pour Choisy-le-Roi », s’agacent les colistiers.

Les 11 colistiers signataires : M. Azedine ARIF (Génération Ecologie, 8ème de liste). Mme Bintou TRAORE (laREM, 9ème de liste). M. Yannig PONS (Génération Ecologie, 10ème de liste). M. Bernard CAUMARTIN (SE, 14ème de liste). Mme Nadia TEBBAL (SE, 21ème de liste). M. Pablo INIESTA (Modem, 30ème de liste). M. Sébastien BATON (SE, 32ème de liste). M. Sam Ath CHEA (SE, 34ème de liste). Mme Claire CAUMARTIN (SE, 35ème de liste). M. Ibrahim KHATTOU (SE, 38ème de liste). Mme Frédérique FOURNIER (SE, 43ème et dernière de liste).

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi