Municipales | Accueil Val de Marne (94) Joinville-le-Pont | 29/05
Réagir Par

Municipales à Joinville-le-Pont : proposition de la dernière chance entre Renucci et Decout-Paolini

Municipales à Joinville-le-Pont : proposition de la dernière chance entre Renucci et Decout-Paolini

En 48 heures, la porte s’est claquée et rouverte plusieurs fois à Joinville-le-Pont. Entre Tony Renucci et Rémi Decout-Paolini (Modem), têtes des deux listes arrivées derrière celle du maire-sortant, Olivier Dosne (LR), la négociation est compliquée, fruit d’une campagne de premier tour acérée.

Face à Olivier Dosne, maire-sortant arrivé nettement en tête avec 44% des voix, les deux candidats n’ont aucune chance de l’emporter en repartant chacun de leur côté et dès le soir du premier tour des municipales, Rémi Decout-Paolini, arrivé second (30,58%), tend donc la main à Tony Renucci (25,36%).

En retour, la tête de liste J’agis et j’innove à Joinville (JAJI) lui fixe des conditions préalables drastiques allant d’une liste d’engagements programmatique à la suppression des étiquettes en passant par le retrait de la liste des conseillers municipaux sortants! Si Tony Renucci se défend de s’être lancé dans une «chasse aux sorcières», sa demande de renouvellement exclut un bon tiers de la liste y compris le premier de cordée, Remi Decout-Paolini, mais aussi Areski Oubjebour, Olivier Aubry ou encore Michel Laval… Une quasi fin de non recevoir! A moins qu’il ne s’agisse d’une irrésistible vengeance, après une campagne durant laquelle l’équipe de Tony Renucci a été régulièrement accusée de faire le jeu du maire sortant.

Après plusieurs échanges infructueux et au terme d’un long intermède de confinement, une nouvelle rencontre a eu lieu mardi dernier entre des représentants des deux listes. Mais deux jours plus tard, la liste de Tony Renucci (JAJI) annonçait son maintien au second tour des élections. «Notre proposition n’a pas rencontré un écho favorable. En effet, nous avons eu comme retour une proposition de répartition de postes et de places, sans inflexion possible sur le renouvellement nécessaire des conseillers municipaux sortants, dont beaucoup ont voté toutes les décisions du maire sortant».

C’est dans ce contexte que l’équipe de Rémi Decout-Paolini s’est réunie avec 14 de ses membres ce jeudi soir, pour faire une nouvelle proposition. Concrètement, la liste de Rémi Decout-Paolini s’engage à retirer l’ensemble des étiquettes et des soutiens des partis politiques et à partager à égalité l’ensemble des sièges des conseillers municipaux ainsi que les responsabilités de maires-adjoints.

Concernant les colistiers ayant siégé dans la majorité sortante, la liste propose de les limiter à moins de la moitié « tout en continuant à faire bénéficier les Joinvillais, dans le contexte de crise actuelle, des compétences nécessaires d’élus expérimentés et engagés, connus et appréciés par la population », insiste la liste.

Pour l’heure, l’équipe de Tony Renucci n’a pas encore donné suite à cette nouvelle proposition. « Nous sommes en cours de discussion avec mon équipe », réagit le candidat.

Olivier Dosne veut se placer au dessus de la mêlée

En face, Olivier Dosne, s’affiche serein. «Je n’ai jamais cherché a faire d’alliance et je n’ai jamais trahi mon équipe. A l’inverse, Remi Decout-Paolini s’est livré à une haute-trahison en quittant la majorité municipale pendant que j’étais hospitalisé, déjà prêt à former un attelage improbable d’alliance politique. Désormais, Tony Renucci, dont l’équipe se livre à un véritable pilonnage contre moi sur les réseaux sociaux, lui dicte ses consignes. Je porte des idées, un mandat de projet, de bon sens et ne promets pas des choses surréalistes», tacle l’élu.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
4 commentaires pour Municipales à Joinville-le-Pont : proposition de la dernière chance entre Renucci et Decout-Paolini
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi