Municipales | Accueil Val de Marne (94) Villejuif | 05/03
Réagir Par

Municipales à Villejuif: 200 à 5000 euros pour figurer sur la liste de Franck Le Bohellec

Municipales à Villejuif: 200 à 5000 euros pour figurer sur la liste de Franck Le Bohellec

Pour figurer sur la liste «Villejuif rassemblée !» menée par Franck Le Bohellec, il a fallu ouvrir son porte-monnaie. De 200 euros pour une place de simple conseiller municipal jusqu’à 5000 euros pour les adjoints sortants souhaitant conserver leur statut. L’équipe du maire-sortant défend un mode de financement de sa campagne respectueux de la réglementation.

Ce qui n’était jusqu’à présent qu’une phrase lâchée par une colistière de Franck Le Bohellec vient finalement d’être confirmée par l’équipe de campagne du maire-sortant de Villejuif. Pour avoir le droit de figurer sur la liste «Villejuif rassemblée !», les candidats ont du signer une charte par laquelle il s’engagent à respecter des valeurs «d’exemplarité et de probité dans leurs futures fonctions d’élus». Ce texte leur impose également de participer au financement de la campagne avec un montant exigé en fonction du rang souhaité sur la liste.

200 à 500 euros pour un simple conseiller municipal, la somme variant en fonction de sa disponibilité. 2000 euros pour un conseiller municipal délégué. 4000 euros pour un poste d’adjoint au maire, et 1000 euros supplémentaires pour les adjoints-sortants qui souhaiteraient conserver leur rang. «La campagne que nous menons va coûter plusieurs dizaines de milliers d’euros, c’est le prix de la démocratie. Ces sommes sont strictement encadrées par la réglementation et les comptes de campagne sont étudiés à l’issue de la période électorale par la Commission Nationale des Comptes de Campagne et du financement de la Vie Politique», justifie le maire-sortant.

Au ticket d’entrée pour l’accès à la liste s’ajoute également des contributions mensuelles tout le long du mandat au bénéfice de l’association support de la liste «Villejuif rassemblée !», ainsi que des dons pour «des campagnes électorales autres que municipales soutenues par le mouvement».

Passe d’arme avec la liste Ensemble pour Villejuif

Si le maire-sortant a choisi de reconnaître publiquement le recours à cette pratique de financement de sa campagne, c’est que la liste Ensemble pour Villejuif, menée par Pierre Garzon, a diffusé sur les réseaux sociaux ce mercredi un extrait de la charte signée par les colistiers et mentionnant leurs «participations financières impératives». « Ces documents viennent confirmer les pratiques scandaleuses du maire. L’ensemble des candidats de la liste « Villejuif Rassemblée » ont donc consciemment acheté leur place pour ces élections… Ces pratiques s’inscrivent dans la continuité du calamiteux mandat de Franck Le Bohellec», a commenté l’équipe de campagne de la liste.

Après avoir fait la lumière sur ce système de tickets d’entrée, le maire-sortant demande désormais à son opposant de faire preuve de transparence. «Nous sommes pour notre part fiers de pouvoir démontrer que la campagne est financée par les candidats eux-même ! C’est ça la transparence. M. Garzon doit donc nous dire aujourd’hui d’où viennent les dizaines de milliers d’euros qu’il a déjà dépensé dans cette campagne» estime pour sa part le maire candidat, qui ne précise pas s’il remboursera les candidats en cas d’échec.

«Il me semble que M.Le Bohellec ne connait pas la loi puisqu’elle impose la transparence des comptes qui sont versés à la commission nationale à la fin de la campagne et contrôlé comme l’exige la loi. Personne ne peut s’y soustraire bien évidemment. Il y a donc transparence de fait», se défend Pierre Garzon.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
22 commentaires pour Municipales à Villejuif: 200 à 5000 euros pour figurer sur la liste de Franck Le Bohellec
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi