Politique | Val-de-Marne | 10/07
Réagir Par

Municipales en Val-de-Marne: déjà 11 recours au Tribunal administratif

Municipales en Val-de-Marne: déjà 11 recours au Tribunal administratif

A date du mercredi 8 juillet, onze recours en justice au Tribunal administratif de Melun avaient été déposés dans 8 villes, suite aux élections municipales 2020 dans le Val-de-Marne.

De nouveaux recours sont par ailleurs en passe d’être officialisés.

1 recours déposé à Bry-sur-Marne

A Bry-sur-Marne, un recours a été déposé contre l’élection, qui ne vient pas du candidat concurrent Serge Godard.

1 recours déposé à Arcueil

Un recours a été déposé par l’équipe d’Arcueil notre ville qui avait annoncé son intention dès le soir des élections, sur sa page Facebook. « L’utilisation des machines à voter pose problème. L’opacité de la gestion de ces dernières, tant dans la programmation que dans le stockage, renforce nos interrogations, sans parler de la sécurisation », déplorait notamment l’équipe annonçant qu’un recours serait déposé.

2 recours déposés à Villejuif

Deux recours ont été déposés à Villejuif, un au nom de Michel Zulke, président du collectif de soutien au maire sortant, et l’autre au nom d’une colistière. « Nous avons axé notre recours sur des tracts que nous avons considérés comme diffamants comme par exemple la privatisation de l’OPH ou encore le détournement de la ligne de bus… Nous avons également fait état de tentatives d’intimidation devant les bureaux de vote », indique Michel Zulke.

2 recours déposés au Kremlin-Bicêtre

Au Kremlin-Bicêtre, où l’élection s’est jouée à moins de 100 voix d’écart entre les trois candidats de second tour, deux recours ont été déposés, un par l’équipe du maire sortant Jean-Marc Nicolle et l’autre par celle de Lionel Zinciroglu (LREM allié aux candidats divers gauche et Libres).

1 recours à Vitry-sur-Seine

A Vitry-sur-Seine, dont le troisième tour a été particulièrement inattendu, un recours a été déposée par l’équipe du candidat écologiste Frédéric Bourdon. Comme motifs de recours, la tête de liste écologiste indique le piratage du site de la liste par un colistier de la liste élue, l’annonce d’une aide spéciale Covid par la mairie quelques jours avant le scrutin, une « confusion » entre le maire et la candidat sur sa page Facebook ou encore des panneaux électoraux manquants devant certains bureaux de vote.

2 recours à Chennevières-sur-Marne

A Chennevières-sur-Marne, deux recours ont été déposés dont l’un par un citoyen auquel s’est joint l’équipe de Marie-Christine Dirringer, qui évoque des « irrégularités durant la campagne ».

1 recours à Champigny -sur-Marne

A Champigny, l’équipe de Christian Fautré a déposé un recours. Le maire sortant motive ce recours par des affiches de Valérie Pécresse apposées le dimanche matin, des distributions de masques de la région, le bulletin de vote sur lequel il n’était pas précisé qu’un colistier n’était pas Français ou encore encore une opération Champigny solidaire alors qu’une association du même nom existe en ville.

1 recours à Rungis

A Rungis, c’est la candidate Béatrice Willem, en tête au premier tour de scrutin, qui a déposé un recours contre l’élection du nouveau maire Bruno Marcillaud. L’élue d’opposition dénonce notamment l’achat de masques donnés au CCAS, l’organisation d’une fête des voisins la veille du scrutin ou encore la diffusion d’une lettre anonyme les nuits précédant le scrutin.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Un commentaire pour Municipales en Val-de-Marne: déjà 11 recours au Tribunal administratif
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi