Coronavirus | Val de Marne | 09/03
Réagir Par

Municipales et coronavirus: comment les villes préparent leurs bureaux de vote

Municipales et coronavirus: comment les villes préparent leurs bureaux de vote
COVID19 en Val-de-Marne : Voir la page

Le gel hydroalcoolique va couler à flot dans les bureaux de vote ce dimanche, premier tour des élections municipales. Dans chaque ville, on s’organise pour éviter que ce temps fort de la démocratie locale ne se transforme en vecteur géant de la transmission du coronavirus Covid19, en pleine phase ascendante de l’épidémie.

Plusieurs étapes du processus de vote impliquent en effet le toucher, qu’il s’agisse de présenter ses papiers d’identité, prendre les bulletins parmi les piles mises à disposition, aller dans l’isoloir en ouvrant et fermant le rideau… jusqu’au stylo que chacun se repasse pour émarger sur la liste des électeurs. Un parcours, a priori anodin, bourré d’occasions de transmission. Et que dire du dépouillement le soir, lors duquel les volontaires reprennent les enveloppes et bulletins des centaines de votants qui auront défilé dans la journée…

« Nous allons prévoir des espaces assez larges et nous procéderons à une désinfection des lieux plusieurs fois dans la journée. Nous veillerons également à ce qu’il y ait du savon dans les sanitaires ainsi qu’une solution hydroalcoolique, notamment pour le passage du stylo. Et puis nous limiterons aussi l’affluence », détaille Marie Chavanon, maire de Fresnes.

A Limeil-Brévannes, on a déjà passé les consignes d’organisation. Au programme : affichage des gestes barrière (se laver les mains souvent ou utiliser un gel hydroalcoolique, tousser ou éternuer dans son coude ou un mouchoir, utiliser des mouchoirs à usage unique et éviter de serrer la main ou faire la bise) devant les bureaux, savon à disposition dans les toilettes, lingettes désinfectantes pour nettoyer régulièrement stylo, urnes, tables… et encore gel hydroalcoolique à l’entrée et files d’attentes extérieures pour éviter que plus de 25 personnes ne se tiennent simultanément dans le bureau de vote.

A Villeneuve-le-Roi, qui pratique le vote électronique depuis 2007, on se félicite de toutes les étapes rendues caduques par cette procédure technologique. « Pas d’isoloir à rideaux, pas de bulletin à manipuler, pas de dépouillement… nous n’aurons à gérer que le toucher du bouton de vote et le stylo pour émarger. Pour éviter de contaminer et d’être contaminé, nous proposerons du gel hydroalcoolique à l’entrée et à la sortie », détaille Didier Gonzales, maire de Villeneuve-le-Roi, au passage intarissable sur les multiples possibilités de fraude électorale auxquelles le vote électronique coupe court, au moment du vote comme du dépouillement.

Voir tous les articles au sujet du Coronavirus en Val-de-Marne

A lire aussi sur le Coronavirus en Val-de-Marne:

Lire tous nos articles sur le thème Coronavirus en Val-de-Marne

A lire aussi sur le thème Coronavirus en Val-de-Marne

3000 tests positifs au Covid-19 en Ile-de-France entre le 13 et 30 mai

Succès pour le dépistage du coronavirus sans rendez-vous à Bonneuil-sur-Marne

Solidarité – Créteil : le réseau associatif s’active pour coudre et distribuer des masques

Créteil Soleil, Belle Epine, Quais d’Ivry, La Vache noire et Val-de-Fontenay rallument la lumière avec précaution

Val-de-Marne: la réouverture des crèches départementales et PMI se poursuit

Val-de-Marne: réouverture de presque tous les collèges

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
COVID19 en Val-de-Marne : Voir la page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi