Solidarité | Paris | 16/12/2020
Réagir Par

Paris: l’Armée du Salut déploie le drapeau tricolore de la misère au pont d’Iéna

Paris: l’Armée du Salut déploie le drapeau tricolore de la misère au pont d’Iéna

Un drapeau bleu-blanc-rouge représentant des personnes sans abri a été déployé mercredi en fin de matinée sur le pont d’Iéna à Paris par la fondation de l’Armée du Salut, pour “sonner l’alarme” sur la situation des personnes en grande précarité.

Le drapeau, sur lequel figurent trois personnes allongées dans des sacs de couchage bleu, blanc et rouge, a été imaginé par Erik Ravelo, un artiste cubain qui avait déjà réalisé en 2013 un projet photographique pour dénoncer les violences faites aux enfants dans le monde.

Cet évènement coïncide avec la fin du deuxième confinement, transformé depuis mardi soir en couvre-feu de 20h00 à 6h00. “Ce qui n’a strictement rien changé dans la vie des dizaines de milliers de personnes qui restent confinées dehors”, déplore le colonel Daniel Naud, président de l’Armée du Salut.

 “Cette crise sanitaire est véritablement une crise humanitaire”

 “Cette crise sanitaire est véritablement une crise humanitaire”, a souligné Samuel Coppens, le porte-parole de l’Armée du Salut, qui entend lutter contre le côté  invisible des personnes sans abri. 

En 2019, la fondation revendiquait dans son rapport d’activité, une capacité d’accueil et d’accompagnement de plus de 9 100 personnes au sein de ses 201 structures et services sociaux.

L’action menée sur le pont d’Iéna est également une manière de lancer la campagne d’hiver de l’Armée du Salut. Une période décisive puisque “30% des dons” sont enregistrés traditionnellement au mois de décembre, selon David Germain, le directeur de la communication. Le drapeau français “revisité” sera notamment affiché sur le sol à différents endroits de Paris, comme les places de la République et de la Bastille ou encore près de la gare Saint-Lazare.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Cet article est publié dans avec comme tags Armée du Salut, couvre-feu, crise sanitaire, Précarité,
Aucun commentaire pour Paris: l’Armée du Salut déploie le drapeau tricolore de la misère au pont d’Iéna
    Ajouter une photo

    N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    A lire aussi