Santé | Paris | 23/11/2020
Réagir Par

Paris: premiers tests antigéniques au lycée Emile Dubois

Paris: premiers tests antigéniques au lycée Emile Dubois © Twitter JM Blanquer
Test covid19 en Paris : Voir la page OÙ FAIRE UN TEST COVID À Paris : Voir la page

Une trentaine de lycées d’Ile-de-France devraient accueillir des tests antigéniques dans les jours qui viennent. Les tout premiers ont été menés ce lundi matin au lycée Emile Dubois, dans le 14ème arrondissement parisien, en présence du ministre de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer.


“L’idée est de casser la chaîne de contamination mais aussi évoquer les gestes barrières, toujours importants même quand on est testé négatif”, motive le ministre.

“Toutes les personnes testées positives aujourd’hui vont donner leurs sujets contact, elles seront accompagnées pour être suivies dans la durée avec comme première règle de se mettre à l’isolement”, explique pour sa part Aurélien Rousseau, directeur de l’Agence régionale de Santé (ARS) d’Ile-de-France. “On doit encore progresser sur la manière de parler aux gens de la situation dans laquelle ils sont, car devoir être isolés quand on a 18 ou 65 ans ce ne sont pas les mêmes enjeux”, insiste le patron de l’ARS IDF, ajoutant que dans le cas du dépistage en lycée, “il n’y a ni jugement, ni flicage”.

“Le fait de pouvoir donner le résultat dans le quart d’heure soit à des enseignants ou des élèves, de pouvoir leur expliquer ce qu’est un résultat négatif, positif, quelles peuvent être les conséquences, comment se protéger, comment protéger les autres, est très important”, précise à son tour Martin Hirsch, directeur de l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP).

Pour Mélanie, 15 ans, en seconde dans cet établissement, “le fait de pouvoir passer un test rapidement, sans avoir à faire la queue durant des heures devant un laboratoire est une grande chance. Ca change tout”, lance-t-elle, soulagée après avoir eu son résultat négatif en seulement 25 minutes.
Un peu plus loin dans la salle, Eva, 19 ans, en troisième année de faculté de médecine et vêtue d’une combinaison blanche, d’un masque et de gants, vient de faire un prélèvement à une jeune fille. “Ca se passe très bien. On sent que les lycéens sont à l’aise car nous avons presque le même âge”, témoigne-t-elle. Sur une cinquantaine de prélèvements effectués, un seul s’est révélé positif.

Diminution des cas Covid en Ile-de-France

Au niveau national, le nombre de classes fermées à cause du Covid-19 a augmenté d’une semaine sur l’autre, avec 222 classes et 20 établissements scolaires à l’arrêt, contre 142 classes et 21 établissements fermés la semaine précédente. Les contaminations progressent également chez les élèves, avec 13 870 jeunes scolarisés recensés positifs au Covid-19, contre 12 487 la semaine précédente (sur 12,4 millions en France). Au niveau régional, le nombre de classes fermées a augmenté d’une semaine sur l’autre, passant de 28 à 41, et de 2 à 4 écoles fermées. Le nombre d’élèves Covid positifs diminue en revanche de 2 659 à 2 546, et le nombre de personnels de 542 à 482.

Lire

Lire tous nos articles sur le thème Coronavirus en Val-de-Marne

A lire aussi sur le thème Coronavirus en Val-de-Marne

Les soldes et le moral par temps de Covid à Créteil Soleil

Ile-de-France: 10% des cas de Covid-19 émanent du variant anglais

Vaccins: les maires d’Ile-de-France veulent prioriser et centraliser les rendez-vous

Covid-19: 169 828 vaccinés en Ile-de-France au 24 janvier

Baromètre du coronavirus en Ile-de-France: point au 25 janvier

Ile-de-France: 2152 élèves Covid positifs au 21 janvier

OÙ FAIRE UN TEST COVID A Paris : Voir la page

Où faire un test Covid de dépistage du coronavirus autour de Paris

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Test covid19 en Paris : Voir la page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi