Grand Paris Express | Accueil | 18/06
Réagir Par

Parti d’Arcueil-Cachan, le tunnelier Amandine atteint l’Institut Gustave Roussy

Parti d’Arcueil-Cachan, le tunnelier Amandine atteint l’Institut Gustave Roussy © Société du Grand Paris

Symbole de la reprise des chantiers du Grand Paris Express post-confinement, le tunnelier Amandine a percé jeudi matin la paroi de la future gare de la ligne 15 sud, Villejuif-Institut Gustave Roussy. Cet automne, la roue de coupe devrait atteindre sa destination finale, à Villejuif-Louis Aragon après un périple total de 3,4 kilomètres.

Six mois après le passage du tunnelier Allison dans l’immense puits creusé face à l’Institut Gustave Roussy à Villejuif, c’est au tour du tunnelier Amandine de faire sa traversée. Ce trou béant (63 m de diamètre et 55 m de profondeur), achevé dès la mi-2018 doit accueillir à l’horizon 2024 une gare d’interconnexion entre la ligne 14 prolongée et la ligne 15 sud.

Arrivé au bout de sa galerie entamée au puits d’entrée de la future station Arcueil-Cachan, le tunnelier Amandine va maintenant devoir être ripé pendant trois semaines, en face, pour entamer une nouvelle galerie jusqu’à son point d’arrivée, à la future station Villejuif-Louis Aragon. Le percement final initialement prévu cet été est finalement prévu pour novembre prochain.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Un commentaire pour Parti d’Arcueil-Cachan, le tunnelier Amandine atteint l’Institut Gustave Roussy
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi