Sécurité | | 17/12/2020
Réagir Par

Policiers frappés lors d’une manif: un suspect interpellé à Cachan

Policiers frappés lors d’une manif: un suspect interpellé à Cachan

Un homme de 30 ans, soupçonné d’être l’un des auteurs des coups sur des policiers en marge de la manifestation parisienne du 28 novembre contre la loi Sécurité globale, a été interpellé jeudi matin à Cachan (Val-de-Marne) et placé en garde à vue.

L’enquête avait été ouverte le 29 novembre pour “violences sur personnes dépositaires de l’autorité publique en réunion” et confiée à la sûreté territoriale de Paris, où l’homme a été placé en garde à vue.

Les enquêteurs ont passé au crible les multiples vidéos circulant sur les réseaux sociaux et les images de vidéosurveillance montrant une colonne de policiers prise à partie par un groupe d’individus sur la place de la Bastille, envahie par des fumées de gaz lacrymogène.

A partir de ces vidéos, les enquêteurs sont parvenus à isoler un des auteurs présumés des violences contre les forces de l’ordre et à l’identifier, a appris l’AFP de source proche du dossier. Cet homme, connu pour des faits de violences contre les policiers, notamment lors d’une manifestation des “gilets jaunes” en 2019, fait partie selon cette source de “la mouvance antiétatique”.

Les enquêteurs ont reconstitué son parcours lors de cette manifestation grâce aux images qui, selon cette même source, le montrent jeter des projectiles sur les forces de l’ordre, des pierres, des bouteilles en verre, une planche de bois. Des investigations techniques ont permis ensuite de le localiser à Cachan dans une ancienne caserne de gendarmerie, squattée par des membres du mouvement “Extinction Rebellion”.

L’homme a été interpellé à 6H00 et les enquêteurs ont saisi des vêtements, présentés comme ceux qu’il portait lors de la manifestation du 28 novembre, a-t-on ajouté de source proche du dossier. Il a été placé en garde à vue pour “violences volontaires sur personne dépositaire de l’autorité publique aggravées”, a-t-on appris auprès du parquet de Paris.

Lors de cette manifestation contre le texte de loi “Sécurité globale” et contre les violences policières, des policiers avaient reçu des projectiles et un homme les avait frappés avec une barre de fer. L’un des fonctionnaires de police était tombé à terre puis avait été roué de coups par plusieurs personnes, avant d’être relevé par l’un de ses collègues.

Au total dans toute la France, 98 policiers et gendarmes avaient été blessés lors de ces manifestations. Les organisateurs avaient dénombré 500 000 participants dont 200.000 à Paris.
Samedi dernier, les manifestations ont rassemblé 133.000 personnes dont
46.000 à Paris, selon le ministère de l’Intérieur.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Aucun commentaire pour Policiers frappés lors d’une manif: un suspect interpellé à Cachan
    Ajouter une photo

    N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    A lire aussi