Santé | Val-de-Marne | 09/06
Réagir Par

Protection maternelle et infantile: le Val-de-Marne lance la téléconsultation

Protection maternelle et infantile: le Val-de-Marne lance la téléconsultation
COVID19 en Val-de-Marne : Voir la page

Accéléré par la crise du coronavirus, la téléconsultation médicale se généralise progressivement. Dernière initiative en date, celle du Conseil départemental du Val-de-Marne qui annonce la mise en place de ces consultations à distance en complément des rendez-vous physiques dans le cadre de ses missions de protection maternelle et infantile (PMI).

L’expérimentation a commencé en avril avec une dizaine de soignants volontaires qui ont réalisé près de 100 téléconsultations médicales, et se généralise désormais à l’ensemble du département.

« Ce dispositif de téléconsultation permet de maintenir, voire d’élargir l’accès aux soins pour les patients dont la situation médicale ne nécessite pas d’examen clinique », motive le Conseil départemental alors que les consultations physiques se sont recentrées sur les vaccinations ou les situations gynécologiques, ou obstétricales particulières,

Des téléconsultations gynécologiques, obstétriques et pédiatriques

Les téléconsultations sont assurées par des médecins et des sages-femmes et concernent essentiellement le suivi gynécologique, le renouvellement ou suivi de la contraception, la demande d’IVG et post IVG ; la consultation obstétricale du 4ème et 6ème mois, le bilan prénatal, l’entretien prénatal précoce et les consultations d’enfants de 7, 9 et 24 mois.

Lire tous nos articles sur le thème Coronavirus en Val-de-Marne

A lire aussi sur le thème Coronavirus en Val-de-Marne

Le métro Grand Paris Express retardé suite au coronavirus

La Seine-Saint-Denis lance un fonds d’aide au paiement des loyers

Ile-de-France: plus d’1 million d’habitants invités à se faire tester dans 32 villes

Nouveau décès du Covid-19 chez les gendarmes de Maisons-Alfort

Le Forum métropolitain du Grand Paris veut auditer la gestion de la crise du Covid 19 en Ile-de-France

Christian Favier réclame une place pour les centres de santé dans le Ségur national

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
COVID19 en Val-de-Marne : Voir la page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi