Education | | 02/09/2020
Réagir Par

Rentrée des classes à La Fontaine, Antony: entre précautions et inquiétudes

Rentrée des classes à La Fontaine, Antony: entre précautions et inquiétudes

Au collège et groupe scolaire La Fontaine à Antony (Hauts-de-Seine), parents, personnels et élèves s’adaptent au mieux au protocole sanitaire préventif à la Covid-19 mais les consignes n’empêchent pas certains parents de s’inquiéter pour la suite de l’année.

Gabin et Benjamin ont hâte de retirer le masque qu’ils ont porté toute la journée. Ce mardi, les 170 élèves de sixième faisaient leur rentrée. « Même avec le masque, on était content de tous se retrouver, cela faisait longtemps qu’on ne s’était pas vu ! », confie Gabin.

« Nous avons eu une réunion ce matin avec le personnel enseignant et la direction. On nous a bien tout détaillé sur la distanciation physique, le port du masque et les consignes reçues du ministère de l’Éducation nationale et ça nous a beaucoup rassuré », confie Henri, son père, qui attend devant les grilles du collège.

Strict protocole sanitaire

Dans l’enceinte du collège, c’est Laura, surveillante, et ses collègues, qui visent à la bonne tenue de tous. « Nous n’avons eu aucun problème aujourd’hui, nos nouveaux sixièmes ont été sérieux sur ce point-là », confie la jeune femme, ce qui pour elle est de bon augure pour la suite de l’année scolaire. Elle salue les élèves et leurs parents qui jouent le jeu du masque et de la désinfection systématique des mains. La direction du collège s’est pour sa part engagée à désinfecter les salles entre les cours. « Ça met le bazar dans les emplois du temps, comme la désinfection des locaux est chronophage, mais on n’a pas le choix

Les inquiétudes des parents en primaire

Quelques mètres plus loin, au groupe scolaire La Fontaine, les parents se sont sagement mis en rang les uns derrière les autres pour récupérer leurs enfants. « Étant d’origine d’italienne, j’ai pu voir de mes propres yeux ce que l’Italie mettait en place pour les élèves du primaire. Chez eux, le masque est obligatoire à partir de 6 ans, et j’aimerais que ce soit pareil chez nous pour la sécurité de mes enfants », commente Francesca, venue chercher ses enfants de 7 et 4 ans.

Une autre maman, venue chercher sa petite fille de 6 ans, partage son inquiétude. Sa fille a été obligé d’enlever le masque qu’elle portait ce matin en entrant à l’école alors qu’elle avait pris l’habitude de le mettre de sa propre initiative. « J’ai peur que le virus se transmette chez les enfants sans qu’on le remarque, puis qu’on ne s’inquiète de la contagion qu’une fois que nous, les parents, serons touchés. »

Les deux mères se demandent aussi ce qu’il va se passer si l’école doit fermer, ne pouvant organiser la garde à la maison sur la durée.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Cet article est publié dans avec comme tags , , Rentrée des classes
Cet article est publié dans
Aucun commentaire pour Rentrée des classes à La Fontaine, Antony: entre précautions et inquiétudes
    Ajouter une photo

    N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    A lire aussi