Transports | Accueil Val de Marne (94) Fontenay-sous-Bois | 13/05
Réagir Par

RER A et E à Val-de-Fontenay: jusqu’ici tout va bien

RER A et E à Val-de-Fontenay: jusqu’ici tout va bien
COVID19 en Val-de-Marne : Voir la page

8h25 ce mercredi 13 mai. Sur le quai du RER A à Val-de-Fontenay, il y a plus d’agents RATP en gilets verts que d’usagers. 8h28, changement de décor. Le RER E est entré en gare et une foule se presse dans les escaliers pour attraper la correspondance direction La Défense.

Sur le quai, deux lignes tracées à un mètre d’écart invitent à patienter en respectant les distances mais à l’ouverture des portes, il faut bien se rapprocher pour ne pas louper son train. A l’intérieur, beaucoup de sièges sont encore disponibles mais la moitié sont condamnés, et les stations parisiennes les plus chargées restent à venir. Masque sur le nez et écouteurs dans les oreilles, les passagers semblent déjà avoir pris l’habitude de ce nouveau décor et la plupart ont replongé le nez dans leur téléphone.

Lire aussi : Métro parisien: les usagers de retour s’agacent déjà du monde dans les rames

Correspondance RER E – RER A Mercredi 12 mai 8h28

En ce jour 3 du déconfinement, le passage en gare de Val-de-Fontenay tourne autour de 15 à 20% du trafic normal, comme sur l’ensemble du réseau, indique Isabelle Bellanger directrice de l’Agence territoriale Val-de-Marne de la RATP. Pendant le confinement, il était tombé autour de 5%.

Lire aussi : Transports en commun en Ile-de-France: 15% de la fréquentation habituelle au 1er jour du déconfinement

A l’entrée de la gare, une borne de gel hydroalccolique accueille les voyageurs et des policiers vérifient les attestations. Les masques, ils sont déjà sur tous les visages. Rien que pour la station fontenaysienne, ont été déployés 6 personnels de sécurité, 7 policiers et 10 agents en gilets verts sur les quais, chiffre Corentin Hugelmann, responsable de l’exploitation de la ligne A de Val-de-Fontenay à Marne-la -Vallée. Au total, 1000 policiers de la direction de l’agglomération parisienne ont été déployés dans le réseau RATP ainsi que 3000 agents pour surveiller le déconfinement.

Lire aussi : Déconfinement en Ile-de-France: les lignes et stations de métros et RER ouverts

Si le personnel de direction s’est déplacé en gare ce mercredi aux heures de pointe, c’est pour accueillir le préfet du Val-de-Marne, Raymond Le Deun, venu voir comment se déroulait le déconfinement. « L’augmentation du trafic va suivre l’ouverture des écoles et nous attendons plus de monde à partir du 18 mai et surtout du 25, lorsque presque toutes les écoles seront rouvertes, anticipe le représentant de l’Etat. C’est un processus progressif d’apprentissage. »

Pour la RATP, l’enjeu sera d’ajuster le trafic pour s’adapter à cette montée en charge alors que les quais commencent déjà à bien se remplir sur certaines lignes. Pour cette première semaine de déconfinement, l’offre dans les bus, RER, métros et tramways se situe entre 65% et 85% et une cinquantaine de stations sont encore fermées. « Nous allons augmenter l’offre progressivement. Nous aussi sommes dans un processus d’apprentissage par rapport à cette situation », indique Jérôme Harnois, directeur de la maîtrise des risques, des enjeux de sûreté et des affaires institutionnelles à la RATP.

En attendant, les désagréments habituels ont repris, et ce mercredi, à 10 heures, un colis suspect à gare de Lyon a d’ores et déjà bloqué tous les RER A en aval. Verdict : 40 minutes pour relier Joinville-le-Pont à la gare parisienne. Sinon, il y a le vélo…

Lire : Ile-de-France: le « monde d’après » commence à bicyclette

Lire tous nos articles sur le thème Coronavirus en Val-de-Marne

A lire aussi sur le thème Coronavirus en Val-de-Marne

Port du masque obligatoire dans une vingtaine de zones du Val-de-Marne

Le métro Grand Paris Express retardé suite au coronavirus

La Seine-Saint-Denis lance un fonds d’aide au paiement des loyers

Ile-de-France: plus d’1 million d’habitants invités à se faire tester dans 32 villes

Nouveau décès du Covid-19 chez les gendarmes de Maisons-Alfort

Le Forum métropolitain du Grand Paris veut auditer la gestion de la crise du Covid 19 en Ile-de-France

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
COVID19 en Val-de-Marne : Voir la page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi