Sport | Seine-Saint-Denis | 18/12/2020
Réagir Par

Seine-Saint-Denis: appel aux villes pour accueillir 3 piscines des JO après 2024

Seine-Saint-Denis: appel aux villes pour accueillir 3 piscines des JO après 2024

Le Comité d’organisation des Jeux Olympiques de Paris 2024 (Cojo), la préfecture et le Conseil départemental de Seine-Saint-Denis
ont lancé un appel à manifestation d’intérêt (AMI) à destination des collectivités de Seine-Saint-Denis qui souhaiteraient réutiliser les trois bassins de natation temporaires utilisés dans le cadre des JO.

“Paris 2024 s’est en effet engagé à léguer gracieusement ces bassins temporaires à ce département – l’un des plus carencés en infrastructures sportives, notamment en équipements aquatiques”, motive le Cojo.

Trois bassins temporaires de 50m sont concernés par cet AMI. Il s’agit des deux bassins qui seront installés dans La Défense Arena à Nanterre, dont le bassin qui accueillera les compétitions de natation et de para-natation
des Jeux, ainsi que les finales des épreuves de water-polo (l’autre bassin étant celui d’échauffement) ; le troisième bassin concerné est celui qui sera installé à proximité immédiate du Centre Aquatique Olympique de Saint-Denis et qui, le temps des Jeux, servira de bassin d’échauffement des athlètes participant aux épreuves de natation artistique et de water-polo, détaille le Cojo.

Cet appel intervient dès maintenant afin d’anticiper les besoins et usages futurs dans le cadre des études programmatiques.

“Il était essentiel de maintenir l’engagement pris depuis le début concernant la récupération par notre territoire des bassins temporaires qui serviront durant les compétitions, se réjouit Stéphane Troussel, président du département, Ces bassins nous permettront en effet de développer nos infrastructures publiques en termes de natation, dont la Seine-Saint-Denis manque particulièrement, et alors qu’un enfant sur deux qui arrive au collège dans notre département ne sait pas nager.”

Cet appel à manifestation d’intérêt se déroulera en deux temps. Les collectivités intéressées par l’un des bassins devront d’abord se manifester avant le 5 février 2021 sous la forme d’une déclaration de candidature
telle que précisé dans le règlement de consultation. Puis, elles devront remettre avant la fin du mois de mai 2021 un dossier complet expliquant leur projet quant à l’utilisation future de ces bassins. Le dossier complet de l’appel à manifestation d’intérêt est téléchargeable sur la plateforme Maximilien.

Outre ces bassins provisoires qui ont vocation à s’installer en Seine-Saint-Denis, le département va voir aussi construire des sites d’entrainement, ou rénover des piscines déjà existantes, afin d’augmenter son parc aquatique.

Ainsi, fin novembre, a été rendu l’appel d’offre pour le futur centre aquatique de Marville, qui va remplacer l’actuelle piscine située dans le parc de la Courneuve, et sera un site d’entraînement pour le water-polo. Le marché de cet vaste ensemble aquatique (bassin de 33 mètres, bassin ludique, bassin d’éveil, lagune de jeux, espace bien-être ainsi qu’un bassin extérieur de 25 m), d’un montant de 30,5 millions d’euros, a été attribué à l’entreprise GCC.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Aucun commentaire pour Seine-Saint-Denis: appel aux villes pour accueillir 3 piscines des JO après 2024
    Ajouter une photo

    N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    A lire aussi