Initiative | Accueil Val de Marne (94) Créteil | 02/06
Réagir Par

Solidarité – Créteil : le réseau associatif s’active pour coudre et distribuer des masques

Solidarité – Créteil : le réseau associatif s’active pour coudre et distribuer des masques © Fb
COVID19 en Val-de-Marne : Voir la page

Lancée le 23 mars dernier par une poignée d’associations de Créteil, l’opération masques solidaire a permis de produire 9000 masques en cours de distribution dans la ville.

Très implantés dans les quartiers populaires de Créteil, les militants associatif de FFR (Fils et filles de la République), PARENTS, Eco Temps, Pluriel 94 et du SEL (Système d’échange local) n’ont pas chômé durant le confinement, qui se sont rapidement mis à l’ouvrage pour produire des masques en tissu, sollicitant le concours de bénévoles, essentiellement des femmes mais aussi quelques hommes.

«Au départ nous avons fait les commandes que nous nous sommes chargés de dispatcher au domicile de nos bénévoles. Depuis, nous avons obtenu d’Emmaüs le prêt de leur local plusieurs fois par semaine. La mairie nous a aussi aidé a obtenir des élastiques dont nous commencions à manquer. Et une entreprise du Sentier fondée par des jeunes de Créteil nous a donné du tissu», explique Ouarda Iratni, présidente de l’association Parents.

Dans une pièce, trois femmes découpent différentes couches de tissus à partir de patrons. Un peu plus loin, deux autres bénévoles s’activent autour de machines à coudre. Dans une autre salle, une bénévole passe au fer à repasser les masques pour les désinfecter avant de passer à la phase de l’emballage sous vide.

«Nous glissons à l’intérieur une notice pour expliquer comment les utiliser. Nous consignons sur un carnet la production quotidienne. Depuis que nous avons commencé, nous sommes allés faire des distributions publiques au cœur des quartiers, à la Haye aux moines, aux Sarrazins, à l’Echat, au Palais. C’était aussi l’occasion d’échanger avec les habitants. Nous avons ainsi pu prendre contact avec des personnes souhaitant s’investir auprès de nos associations», détaille Salika Amara, présidente de l’association Fils et filles de la République.

Cette petite ruche de bénévoles recevait jeudi dernier la visite du préfet du Val-de-Marne, Raymond Le Deun et de Cécile Geneste, sous-préfète en charge de la politique de la ville, en présence de Laurent Cathala, maire de Créteil. Deux associations à l’origine de cette initiative ont fait partie des organisations subventionnées par le préfecture au titre d’un fonds de soutien à l’action associative pour répondre à la crise du Covid 19. A l’échelle du département, 40 associations se sont partagées une dotation totale de 52 000 euros (montant plafonné à 2500 euros par association).

«Cette initiative est l’illustration de ce que peuvent faire ces petites associations de grande proximité qui sont souvent hors de nos radars. A l’avenir, nous pourrons les inclure dans nos futurs travaux en matière de politique de la ville», s’engage le préfet.

Lire tous nos articles sur le thème Coronavirus en Val-de-Marne

A lire aussi sur le thème Coronavirus en Val-de-Marne

Le métro Grand Paris Express retardé suite au coronavirus

La Seine-Saint-Denis lance un fonds d’aide au paiement des loyers

Ile-de-France: plus d’1 million d’habitants invités à se faire tester dans 32 villes

Nouveau décès du Covid-19 chez les gendarmes de Maisons-Alfort

Le Forum métropolitain du Grand Paris veut auditer la gestion de la crise du Covid 19 en Ile-de-France

Christian Favier réclame une place pour les centres de santé dans le Ségur national

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
COVID19 en Val-de-Marne : Voir la page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi