Commerce | Accueil Val de Marne (94) Nogent-Sur-Marne | 07/10
Réagir Par

The Great Brewery: une première cave à bières à Nogent-sur-Marne

The Great Brewery: une première cave à bières à Nogent-sur-Marne © CD

Commercial chez un constructeur automobile, Antoine Lascabannes voulait conserver un métier en contact avec les clients mais se mettre à son compte autour d’un produit qu’il aimait. A 27 ans, il vient de se lancer dans l’aventure en ouvrant son propre magasin de bières à Nogent-sur-Marne.

Amateur de cervoises, le jeune entrepreneur veut faire apprécier l’éventail de saveurs d’une brasserie à l’autre. « Amères, ambrées, sucrées… les bières recèlent des personnalités très différentes et il y a autant de subtilités à découvrir que dans les vins », défend-il. Alors que chaque contrée a renoué avec la fabrication de bière locale depuis déjà quelques années, Antoine Lascabannes prévoit de faire déguster régulièrement des spécialités différentes parmi les quelque 800 brasseurs français mais aussi les étrangers.

Parmi la centaine de références en magasin, se côtoient ainsi des bières hyper locales comme la Barge du canal -made in Paris 19ème, de la Outland Beer de Fontenay-sous-Bois ou encore de la 3ienchs brassée à Saint-Maur-des-Fossés, mais aussi de la Maredsous belge ou encore de la Budweiser américaine.

« Je vais faire tourner les marques régulièrement pour faire découvrir et organiser des soirées dégustation », explique le commerçant.

Débarqué en pleine crise sanitaire, Antoine Lascabannes n’avait évidemment pas pu prévoir la pandémie mais a composé avec. « J’ai pris ma décision il y a un an, après un bilan de compétence. Je n’ai pas hésité sur le produit! Bien sûr, je n’imaginais pas ce qui allait se passer mais finalement, le confinement m’a permis de peaufiner mon projet et de commencer à rechercher un local au lieu d’effectuer mon préavis. J’habite Neuilly-sur-Marne mais je voulais absolument m’installer à Nogent pour son centre commerçant », détaille l’entrepreneur, qui a pris position au tout début de la rue du lieutenant Ohresser, au niveau du milieu de la Grande rue Charles de Gaulle. « Ici on fait tout à pied et les gens vont au marché le samedi. Et puis il n’y a pas vraiment de cave à bière dans le secteur. »

© CD
Antoine Lascabannes

Pour le jeune commerçant, la deuxième vague de Covid et ses restrictions sanitaires ont en revanche mis un stop momentané aux soirées dégustation. « Nous n’avons pu en faire qu’une seule mais nous reprendrons après. Je vais proposer des anniversaires, des soirées découvertes d’une brasserie en particulier, des dégustations thématiques… L’accueil a été plutôt bon au démarrage et la communication sur Facebook et Instagram a bien marché » Par rapport à son offre initiale, le commerçant a fait quelques ajustements. « J’ai par exemple ajouté les bières bio ou sans gluten pour répondre à la demande. »

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi