Politique | Val-de-Marne | 31/08
Réagir Par

Thierry Devige, délégué adjoint du RN Val-de-Marne, démis après un ultime dérapage sur Twitter

Thierry Devige, délégué adjoint du RN Val-de-Marne, démis après un ultime dérapage sur Twitter

Thierry Devige, délégué Val-de-Marne adjoint du Rassemblement national (RN), militant à Champigny-sur-Marne, a été démis de ses fonctions ce lundi 31 août pour des propos insultants, tenus depuis le compte twitter Thierry Veyrier, à l’attention de Wallerand de Saint-Just. Un ultime dérapage après beaucoup d’autres.

Ce n’est pas la première fois que le militant du Rassemblement national dérape sur les réseaux sociaux. En mai 2020, Thierry Devige avait été recadré par Wallerand de Saint-Just, trésorier du RN et président du groupe au Conseil régional d’Ile-de-France, à propos d’un tweet sur le journaliste Patrick Cohen. Voir l’article sur Libération. En novembre 2019, le militant avait aussi dû retirer un tweet dans lequel il balançait les coordonnées des journalistes de Quotidien alors qu’un conflit oppose l’émission de Yann Barthes à Valeurs Actuelles.

Depuis, le compte de Thierry Devige a été rebaptisé Thierry Veyrier. Ce dimanche, il s’est lâché sur Wallerand de Saint-Just après que ce dernier ait condamné le “mauvais goût absolu” de la couverture de Valeurs actuelles à propos de la députée LFI Danielle Obono, indiquant que “le combat politique ne justifie pas ce type de représentation humiliante et blessante d’une élue de la république”.

“Depuis 40 ans Wallerand, pour qui j’avais le plus grand respect et je sais réciproquement, est passé de l’agenouillement à Saint Nicolas du Chardonnet à celui du backroom LGBT de la rue des Suisses de Nanterre. Triste destinée” a réagi le compte Thierry Veyrier ex-Devige.

Un dérapage de trop pour le responsable départemental du RN Val-de-Marne qui a annoncé ce jour la suspension des fonctions du militant.

Une avalanche de messages racistes et homophobes qui n’ont pas fait réagir le mouvement

Au-delà des règlements de compte avec ceux qui s’en prennent à Valeurs actuelles, le même compte twitter qui affiche la photo du militant avec celle du général de Gaulle en arrière-plan s’est par ailleurs lâché à loisirs à de multiples reprises dans des messages racistes et homophobes, sans que son mouvement ne réagisse. Voir ci-dessous pour les plus récents :

La rédaction a tenté de joindre Thierry Devige et Jérôme Auvray sans succès.

Mise à jour le 2 septembre : la réaction de Jérôme Auvray

“Depuis quelque temps, Thierry Devige s’était laissé aller à des abus de langage et à une dérive personnelle. Il s’est peut être radicalisé. On peut avoir ses idées et de l’humour mais de là à l’exprimer ainsi, c’est autre chose. L’attaque à l’égard de Wallerand de Saint-Just a été inacceptable. J’ai donc pris la décision de lui retirer sa fonction. Il n’y a pas de directive du RN sur les propos à tenir notamment sur les réseaux sociaux. Cela relève du bon sens”

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Un commentaire pour Thierry Devige, délégué adjoint du RN Val-de-Marne, démis après un ultime dérapage sur Twitter
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi