Mouvement social | Accueil Val de Marne (94) Saint-Maur-des-Fossés | 04/02
Réagir Par

Un comité de défense des libertés publiques à Saint-Maur-des-Fossés

Un comité de défense des libertés publiques à Saint-Maur-des-Fossés

Suite à la journée d’action du jeudi 23 janvier à Saint-Maur-des-Fossés, contre les épreuves communes du contrôle continue (E3C), du nouveau baccalauréat et la réforme des retraites, plusieurs syndicats annoncent le lancement d’un comité de défense des libertés publiques en réponse aux arrestations de 12 lycéens.

« Alors que des actions ont été menées sans encombre dans des lycées de Saint-Maur-des-Fossés jeudi 23 janvier, devant le lycée d’Arsonval des lycéens ont fait aux forces de l’ordre qui ont répliqué par des tirs de gaz lacrymogène et de flashball. 9 lycéens ont par la suite, été menottés et placés en garde à vue près de 24h. Le lendemain, trois autres lycéens ont été à leur tour arrêté et conduits au dépôt du Palais de Justice de Créteil », dénonce le comité en création, qui regroupe des citoyens, avocats, des membres d’associations (UFAL, RESF) de syndicats (CGT, Sud Education 94) et d’organisations politiques (militants du PCF, PG, EELV, NPA). Un comité qui « s’attachera au respect du droit de manifestation sur le territoire de la commune » et qui « s’attachera également à ce que les élèves impliquées dans les actions menées contre ces réformes ne fassent l’objet d’intimidations ou de sanctions ».

Des actions sont prévues dans les prochains jours.

A lire aussi

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Cet article est publié dans avec comme tags , Lycéens, ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi