Transports | Val-de-Marne | 24/02
Réagir Par

Un feu vert de plus pour la voie Altival

Un feu vert de plus pour la voie Altival

Ultime étape avant la déclaration d’utilité publique du projet de voie de bus en site propre Altival, le conseil départemental a répondu le 10 février dernier en assemblée plénière aux recommandations de la commission d’enquête qui a rendu un avis favorable. Les élus ont bon espoir que l’arrêté préfectoral soit pris dans les prochaines semaines. Objectif : rouler dessus en 2025…

Voilà près de 10 ans qu’il est question de doter l’est du Val-de-Marne d’une voie de bus en site propre pour pallier le manque d’infrastructures de transports en commun malgré une forte densité de population. La voie de bus en site propre Altival doit doter Chennevières-sur-Marne, Champigny-sur-Marne, Bry-sur-Marne, Villiers-sur-Marne et Noisy-le-Grand d’une voie structurante pour améliorer la mobilité de dizaines de milliers d’habitants du Val-de-Marne mais également de leurs voisins de Seine-Saint-Denis et de Seine-et-Marne.

Lors de l’enquête publique qui s’est déroulée du 30 septembre au 4 novembre 2019, une quarantaine d’observations ont été déposées, s’inquiétant de l’environnement ou demandant un prolongement du tracé à d’autres villes de l’ex-communauté d’agglomération du Haut Val-de-Marne.

Un projet à 228 millions d’euros

Le montant global du projet (conception, réalisation, expropriation,…) est estimé à 228 millions d’euros financé à 49% par la Région, à 30% par le bloc local (collectivité locales du 94 et 93 traversées par le projet) et 21% par l’État. La commission d’enquête a reconnu que le coût au kilomètre (7,6 kilomètres de projet) était élevé mais qu’il n’était pas excessif. «Les coûts d’investissement en région parisienne sont toujours beaucoup plus élevés que sur le reste du territoire métropolitain, le projet va au-delà d’un simple projet d’un bus à haut niveau de service mais participe très largement à l’aménagement de l’espace public en renforçant l’accessibilité aux commerces et donc leur attractivité, des zones d’emplois, d’activités, de logements, de loisirs, de formation…etc . Le coût financier de ce projet ne parait donc pas excessif compte tenu des objectifs visés et des avantages attendus», cite le rapport qui s’est conclu par un avis favorable.

Attention à l’aménagement pour les vélos

Trois recommandations ont toutefois été émises par le rapporteur, à commencer par la poursuite des études opérationnelles relatives aux aménagements et dimensionnements des voies cyclables et aux stationnements des vélos. Le rapporteur a aussi demandé la poursuite de la concertation avec Champigny-sur-Marne et la SGP (maître d’ouvrage du Grand Paris Express) pour que le réaménagement de la RD10 et du futur centre de maintenance de la ligne 15 Sud soient cohérents, et la poursuite d’études opérationnelles pour positionner les stations en fonction des besoins des riverains.

Et après, cap sur Altival sud

Maître d’ouvrage du projet, le Conseil départemental du Val-de-Marne a pris acte de ces recommandations et s’est engagé à les intégrer au projet lors de son assemblée plénière du 10 février dernier. «Nous attendons désormais la déclaration d’utilité publique d’ici quelques semaines», a précisé le président Christian Favier. Le conseil d’administration d’Île-de-France Mobilités devrait statuer sur ce sujet en mai ou juin. La mise en service d’Altival devrait être concomitante avec le calendrier annoncé de la mise en service de la ligne 15 sud à l’horizon 2025. Des discussions sont d’ores et déjà en cours avec les investisseurs institutionnels pour engager des études d’opportunité sur le volet 2 d’Altival visant à prolonger la liste au sud de la RD4 en direction d’Ormesson-sur-Marne et de Sucy-en-Brie.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
2 commentaires pour Un feu vert de plus pour la voie Altival
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi