Société | Val-de-Marne | 29/10/2020
Réagir Par

Val-de-Marne: réactions à l’attentat de Nice

Val-de-Marne: réactions à l’attentat de Nice © WCC Mister No

Moins de deux semaines après l’attentat meurtrier contre le professeur d’histoire-géographie Samuel Paty à Conflans-Sainte-Honorine, un jeune homme de 25 ans a assassiné trois personnes dans la basilique Notre-Dame de l’Assomption de Nice ce jeudi 29 octobre vers 9 heures, tout en criant sans relâche Allah Akbar avant d’être interpellé par la police municipale. Dans le Val-de-Marne comme ailleurs, les élus ont unanimement condamné ce nouvel attentat, par communiqué comme sur Twitter.

Suite à ce nouvel attentat, le Premier ministre Jean Castex a annoncé devant les députés l’activation du plan vigipirate “urgence attentat”.

“Plus que jamais, face à la barbarie, les heures sombres que nous traversons nous appellent à la concorde républicaine et à rester unis autour des valeurs de liberté, d’égalité et de fraternité”, enjoint Christian Favier (PCF), président du Conseil départemental du Val-de-Marne, qui indique avoir adressé “un message de solidarité à Mgr Michel Santier, Evêque de Créteil, avec qui nous travaillons en Val-de-Marne à un dialogue apaisé entre les citoyens, quelles que soient leurs convictions religieuses ou philosophiques.”

“Ces deux attaques nous plongent dans un état de sidération. Il faut garder son calme, parce que ce que recherchent ces monstres c’est effectivement de déstabiliser la société française”, appelle également le sénateur Christian Cambon, (LR). “La France ne doit pas tomber dans le piège tendu par les terroristes”, abonde Sophie Taillé-Polian (Génération.S), sénatrice.

Face à l’horreur, les parlementaires appellent à l’unité. “Ce n’est pas le temps des polémiques : c’est le temps de faire face ensemble. Nous y arriverons, en faisant front commun et en ne laissant personne de côté”, invite la députée Albane Gaillot (EDS). “Plus que jamais il nous incombe de rester unis : la gravité de la crise sanitaire doit outre-passer les clivages politiques. Montrons-nous à la hauteur du mandat qui nous a été confié !”, abonde le député Laurent Saint-Martin (LREM). “Que notre Nation sache rester soudée et unie, mais qu’elle soit aussi intraitable et sans pitié avec ces terroristes et ceux qui les nourrissent”, ajoute Luc Carvounas (PS), maire d’Alfortville.

“Combien de morts faudra-t-il encore pour une véritable action?” questionne pour sa part la sénatrice Catherine Procaccia (LR). “Colère face à un acte terrible et insoutenable. Le sang de nos concitoyens ne doit plus continuer à couler”, ajoute la députée Maud Petit (Modem).

Le député Jean-François Mbaye (LREM), a lui tenu à saluer “le sang-froid de la @pmdenice qui a procédé à l’arrestation du terroriste.” Tout comme le député Guillaume Gouffier-Cha (LREM) : “Toutes mes pensées vont immédiatement aux victimes de cette attaque meurtrière. Tout mon soutien va à nos forces de l’ordre.”

“Nous pensons aux familles des victimes”, réagit de son côté Isabelle Santiago (PS), députée, tout comme Vincent Jeanbrun (LR), maire de L’Haÿ-les-Roses : “Nos pensées émues vont en premier lieu aux familles des victimes de l’attaque de #Nice06“.

“Toutes mes pensées aux proches des victimes. Courage. Battons nous pour une France unie, tolérante et républicaine” invitent aussi la sénatrice Laurence Cohen (PCF), ainsi que la députée Mathilde Panot (LFI) : “Pensées émues et affectueuses aux familles des victimes, aux blessés et à tous les catholiques de France.”

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Cet article est publié dans avec comme tags
Cet article est publié dans
Aucun commentaire pour Val-de-Marne: réactions à l’attentat de Nice
    Ajouter une photo

    N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    A lire aussi