Education | Val-de-Marne | 10/05
Réagir Par

Val-de-Marne: un tiers des villes rouvrent leurs écoles cette semaine

Val-de-Marne: un tiers des villes rouvrent leurs écoles cette semaine © Le Perreux-sur-Marne
COVID19 en Val-de-Marne : Voir la page

17 villes du Val-de-Marne sur 47 ont prévu de rouvrir leurs écoles dès cette semaine, proposant le plus souvent aux enfants de revenir le jeudi 14 mai après une pré-rentrée des enseignants. Une dizaine d’autres se projettent le 18 mai. Détails par ville et explications.

Outre les écoles déjà ouvertes aux enfants de soignants, le déconfinement scolaire est en principe attendu cette semaine avec une pré-rentrée des enseignants ce lundi suivie d’un accueil d’une partie des élèves par groupe de 15 maximum en respectant une distance de 1 mètre entre chacun. La venue à l’école reste néanmoins facultative pour les familles. Pour les enfants qui restent à la maison, les cours doivent continuer en distanciel. Pour ceux qui seront en cours, ils seront regroupés indépendamment de leur classe habituelle et accueillis par les enseignants qui seront présents. Les professeurs qui font classe sur place ne s’occuperont pas du suivi de leur classe en même temps, le relais devrait être pris par d’autres mais rien n’a été précisé sur ce point à ce stade.

Dans un protocole sanitaire transmis la semaine dernière aux villes et enseignants, des fiches pratiques ont listé toutes les précautions matérielles préalables à respecter (désinfection des locaux, distance entre les tables et les chaises…) ainsi qu’un modus operandi pour les professionnels qui accueilleront les enfants, pour s’assurer notamment que ces derniers respectent les gestes barrière et se lavent les mains à chaque entrée et sortie de la classe, lorsqu’ils toussent, se mouchent, ou ont manipulé un objet touché par d’autres. Les adultes devront porter obligatoirement un masque, celui-ci sera fourni par l’employeur. Concernant les élèves, le port du masque sera obligatoire à partir du collège, facultatif en élémentaire et déconseillé en maternelle. (Mais les collèges ne rouvriront pas tant que le département est classé rouge par Santé Publique France).

Lire :
Les maires du Val-de-Marne posent 4 conditions pour rouvrir les écoles
Et aussi : Ile-de-France: 326 maires réclament le report de la rentrée des classes après le 11 mai

A chaque ville son organisation

Parmi les 18 villes qui ouvrent dès cette semaine, certaines ont détaillé très précisément l’organisation comme par exemple Vincennes qui a prévu de diviser les classes en groupes A et B. Ces groupes seront constitués par les enseignants et directeurs « sur la base de critères pédagogiques des besoins d’enseignement », explique la ville. Le groupe A aura cours les lundi et mardi et le groupe B les jeudi et vendredi. Chaque groupe aura également cours un mercredi matin sur 2. Noiseau a fait de même pour son école Jean Jaurès où ne seront accueillis que les élèves de CP, CM2 et enfants de personnels prioritaires à partir du 14 mai. Des groupes A et B de 10 élèves maximum se répartiront également la semaine, du jeudi 14 au mardi 19 mai pour le groupe A puis du lundi 25 au vendredi 29 mai pour le groupe B.

Un niveau de détail qui n’est pas forcément du goût de tous. La CGT Educ’Action 94 s’agace ainsi de ce que les mairies remplissent les vides laissés par l’Education nationale. « En l’absence de consignes claires, sur le terrain les IEN, les équipes pédagogiques, les maires se débrouillent s’efforçant généralement de faire le maximum pour que les écoles ouvrent dans les meilleures conditions possibles. Mais certaines mairies s’égarent, parfois au point d’oublier que l’école, son fonctionnement, son organisation ne dépendent pas de leurs prérogatives! Des maires entendent prendre les rênes de l’école : ils-elles oublient les enseignant-e-s, contournent les représentant-e-s de l’éducation nationale, s’adressent directement aux parents, assurent qu’il n’y aura pas de problème, que tout est sécurisé et vont même jusqu’à constituer les groupes de classes, organiser services et emplois du temps… », dénonce le syndicat.

Lire : Déconfinement scolaire : les syndicats prêts à faire jouer leur droit de retrait

Les sanitaires deviennent une pièce maîtresse

Pour les municipalités, le gros enjeu est aussi sanitaire. Il s’agit de désinfecter toutes les salles, de réorganiser chaque classe (voir photo de une, au Perreux-sur-Marne), de préparer des marquages au sol, d’organiser la demi-pension dans ces conditions particulières et encore de vérifier des sanitaires qui font souvent l’objet d’évitement de la part des enfants. « La plupart de nos écoles ont été conçues avant la guerre, et donc pour beaucoup moins d’enfants. Les sanitaires ne sont pas prévus pour que tous les élèves aillent s’y laver les mains autant de fois dans la journée », témoigne Michel Gerchinovitz, le maire d’Alfortville. A Villiers-sur-Marne, la commune annonce voir équipé ceux de ses écoles de robinets sans contact. La ville a aussi distribué des masques aux enfants et a prévu un thermomètre sans contact pour chaque classe en même temps que le kit hygiène.

Une dizaine de villes se projettent le 18 mai

En dehors des villes qui ouvrent cette semaine, une dizaine d’autres ont annoncé une rentrée progressive à partir du 18 mai, le temps d’installer chaque école et d’évaluer précisément le nombre d’élèves qui répondront présents. Selon les sondages effectués par les différentes communes, les réponses varient, allant de moins d’un tiers à près de la moitié. Mais tous les parents n’ont pas répondu aux questionnaires. Difficile d’évaluer précisément donc. Reste aussi à savoir combien d’enseignants seront présents alors que plusieurs syndicats invitent les professeurs à exercer leur droit de retrait s’ils estiment que les conditions sanitaires ne sont pas remplies. Quelques villes ont prévu une rentrée le 25 mai. Les autres n’ont pas encore arrêté leur possibilité d’ouverture entre le 18, le 25 ou une date encore ultérieure.

Lire aussi :
Académie de Créteil: le flou demeure concernant les ouvertures d’écoles

L’Haÿ-les-Roses met en place un service minimum d’accueil

En attendant que la rentrée soit calée avec les enseignants en présence, la ville de L’Haÿ-les-Roses a pour sa part mis en place un service d’accueil minimum avec ses animateurs de centre de loisirs. « Il ouvrira à partir du mardi 12 mai. Nous y accueillerons en priorité les enfants dont les deux parents doivent se déplacer pour travailler », explique Vincent Jeanbrun, maire de la ville.

Détail des dates de rentrée annoncée par les villes en Val-de-Marne

Val-de-MarneDate de réouverture des écoles
Ablon-sur-SeineRentrée progressive à partir du 18 mai
AlfortvillePas encore de date
ArcueilPas encore de date
Boissy-Saint-LégerPas avant le 25 mai
Bonneuil-sur-MarnePas de date annoncée mais organisation de Conseils d’école extraordinaires sur les conditions de réouverture.
Bry-sur-MarneRentrée progressive à partir du 18 mai
CachanRentrée progressive à partir du 25 mai
Champigny-sur-Marne Rentrée progressive à partir du 25 mai
Charenton-Le-PontRentrée progressive à partir du 18 mai
Chennevières-sur-MarneRentrée progressive à partir du 18 mai
Chevilly-LaruePas encore de date
Choisy-le-RoiPas encore de date
Créteil Rentrée progressive à partir du 18 mai
Fontenay-sous-BoisPas encore de date
FresnesRentrée progressive à partir du 18 mai
GentillyRentrée progressive à partir du 18 mai
Ivry-sur-SeineRentrée progressive à partir du 18 mai
Joinville-le-PontRentrée progressive à partir du 18 mai
L’Haÿ-les-RosesRentrée le 25 mai mais accueil en centre de loisirs dès le mardi 12 mai
La Queue-en-BriePré-rentrée des enseignants le 12 mai
Le Kremlin-BicêtrePas encore de date
Le Perreux-sur-MarneRentrée progressive à partir du 14 mai, d’abord dans 4 groupes scolaires (Clémenceau, Jules Ferry,/Joncs Marins, Paul Doumer/Brossolette, maternelle des Thillards)
Le Plessis-TréviseRentrée progressive à partir du 14 mai
Limeil-BrévannesRentrée progressive à partir du 14 mai
Maisons-AlfortRentrée progressive à partir du 14 mai
Mandres-les-RosesRentrée progressive à partir du 18 mai
Marolles-en-BrieRentrée progressive à partir du 12 mai
Nogent-sur-MarnePas encore de date
NoiseauRentrée progressive à partir du 14 mai
OrlyRentrée progressive à partir du 14 mai
Ormesson-sur-MarneRentrée progressive à partir du 18 mai
Périgny-sur-YerresRentrée progressive à partir du 18 mai
RungisPas encore de date
Saint-MandéRentrée progressive à partir du 12 mai
Saint-Maur-des-FossésRentrée progressive à partir du 12 mai
Saint-MauriceRentrée progressive à partir du 14 mai (Mise à jour le 11 mai, la rentrée a été reportée au 18 mai car la coupure du réseau Orange a bloqué les remontées du questionnair adressé aux parents.
SantenyRentrée progressive à partir du 14 mai
Sucy-en-BrieRentrée progressive à partir du 14 mai
ThiaisRentrée le 14 mai pour le groupe scolaire Romain Gary et le 18 mai pour les autres
ValentonRentrée progressive à partir du 18 mai
VillecresnesPas encore de date
VillejuifRentrée progressive à partir du 12 mai
Villeneuve-le-RoiRentrée progressive à partir du 18 mai
Villeneuve-Saint-GeorgesPas encore de date
Villiers-sur-MarneRentrée progressive à partir du 14 mai
VincennesRentrée progressive à partir du 12 mai
Vitry-sur-SeinePas encore de date
Lire tous nos articles sur le thème Coronavirus en Val-de-Marne

A lire aussi sur le thème Coronavirus en Val-de-Marne

Tests Covid-19: à Bagnolet, le laboratoire ne compte plus ses heures

Covid-19 et handball: polémique sur le remplissage des tribunes à Créteil

Le Conseil départemental du Val-de-Marne vote une rallonge budgétaire de crise

Baromètre du coronavirus en Ile-de-France: point au 19 octobre

Ile-de-France: attestations dérogatoires au couvre-feu

Près de 2500 élèves Covid positifs en Ile-de-France

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
COVID19 en Val-de-Marne : Voir la page
3 commentaires pour Val-de-Marne: un tiers des villes rouvrent leurs écoles cette semaine
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi