Police | Accueil Val de Marne (94) Val de Marne | 20/03
Réagir Par

Confinement coronavirus: renforcement de police ce week-end en Val-de-Marne

Confinement coronavirus: renforcement de police ce week-end en Val-de-Marne

Pas question de sortir sans raison ce premier week-end de confinement pour éviter la propagation du coronavirus Covid 19. Une trentaine d’équipages de police nationale va patrouiller samedi et dimanche dans tout le département.

Dès jeudi, le préfet du Val-de-Marne a interdit par arrêté l’accès aux parcs, bois du département, ainsi que les bords de Marne et de Seine. La police nationale, qui depuis mardi midi veille au respect du confinement, va poursuivre ses contrôles sur la voie publique samedi et dimanche. «Nous allons être très vigilants sur les bords de Marne, la base de loisir de Créteil ou la Plage bleue à Valenton. Pas de pique-nique, ni de promenade. Il faut bien saisir l’esprit de la mesure. les gens ne doivent pas se croiser. Nous allons disposer ce week-end d’une trentaine d’équipages dans tout le département qui pourront s’adapter en temps réel», explique Sébastien Durand, le directeur territorial de la sécurité de proximité du Val-de-Marne, qui compte également sur le travail en complémentarité avec les policiers municipaux.

1700 verbalisations en 3 jours

Au cours de ces trois jours, les effectifs de police du Val-de-Marne ont procédé à 13 200 contrôles qui ont donné lieu à 1 700 verbalisations, soit une proportion de 13%. «Les axes routiers sont bien moins fréquentés et les gens contrôlés ont généralement une attestation correspondant à ce qu’ils font à l’extérieur de chez eux. Que ce soit pour cette mission ou plus globalement, les policiers font preuve de discernement dans la décision de sanctionner ou pas le contrevenant», poursuit le patron de la police dans le département.

Depuis le début de l’épidémie, le fonctionnement global des services de police s’adapte. Des agents ont été placés en quatorzaine lorsqu’ils présentaient des symptômes, d’autres sont retenus à leur domicile pour s’occuper de leurs enfants. Mais parallèlement à l’indisponibilité de certains effectifs, l’activité, notamment au niveau judiciaire, s’est considérablement allégée. «Nous avons donc redéployés nos ressources sur les activités de voie publique (police-secours, lutte contre la criminalité et contrôle des mesures de confinement). Ces deux derniers jours, la sûreté territoriale, le service judiciaire qui s’occupe habituellement des grosses affaires criminelles a voulu contribuer à l’effort de guerre et a ainsi constitué une douzaine d’équipages pour renforcer le dispositif», détaille Sébastien Durand.

Quid du port de masques et gants pour se protéger lors des contrôles ? Le directeur territorial souhaite laisser ses agents libre de choisir de se protéger, si la situation s’y prête.

Des élèves gardiens de la paix en renfort dès lundi

Une cinquantaine d’élèves gardiens de la paix vont arriver dans les commissariats du Val-de-Marne à partir de lundi. Il s’agit de policiers déjà formés au tir et aux gestes d’intervention que l’administration a décidé de sortir d’école par anticipation pour venir prêter main forte à leurs collègues.

Lire nos articles sur le coronavirus en Val-de-Marne

A lire aussi sur le coronavirus Covid-19 en Val-de-Marne :

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi