Décès | Accueil Val de Marne (94) Villecresnes | 04/05
Réagir Par

Villecresnes : disparition du conseiller municipal Didier Giard

Villecresnes : disparition du conseiller municipal Didier Giard

Élu municipal depuis 2008 à Villecresnes, Didier Giard est décédé d’une maladie foudroyante à l’âge de 69 ans. Il figurait au troisième rang de la liste menée par Patrick Farcy, victorieuse lors des dernières élections.

«Didier était impliqué dans la vie politique et sociale de notre territoire depuis 2008. A ce titre, il avait porté de nombreux dossiers essentiels tels que les transports publics, les infrastructures routières ou encore l’activité économique et l’emploi. Homme de convictions, d’idées, de relations, il a représenté Villecresnes et la Communauté de Communes du Plateau Briard dans de nombreuses instances au sein desquelles il nous a permis d’acquérir une notoriété positive allant bien au-delà de notre seul poids démographique. Qui ne se souvient que le 2 octobre 2012, une cinquantaine de maires, de présidents de communautés d’agglomérations, des parlementaires, de nombreux conseillers régionaux et généraux, s’étaient donnés rendez-vous à Villecresnes pour faire franchir une nouvelle étape à la construction du Grand Paris», commente Daniel Wappler, maire de Villecresnes de 2008 à 2014 qui en avait fait l’un de ses adjoints.

Enseignant universitaire notamment à l’université Paris 12 et à HEC, ce spécialiste de la géopolitique et des échanges internationaux occupait la fonction de conseiller du commerce extérieur, était membre de l’académie des sciences d’Outre-mer et avait été fait officier de l’ordre national du mérite.

Élu d’opposition sous la mandature de Gérard Guille, il avait activement participé à la campagne menée par Patrick Farcy et figurait à la troisième place de sa liste arrivée en tête au premier tour des élections municipales 2020.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Cet article est publié dans , avec comme tags , Didier Giard, Disparition,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi