Politique locale | Accueil | 29/06
Réagir Par

Municipales à Villejuif : Pierre Garzon reprend la mairie

Municipales à Villejuif : Pierre Garzon reprend la mairie

Feux d’artifice, chants et scènes de liesse ont rythmé une partie de la nuit ce dimanche entre l’hôtel de ville et l’esplanade Pierre-Yves Crosnier à Villejuif pour célébrer la victoire de Pierre Garzon. Le duel avec le maire-sortant, Franck Le Bohellec (48,10%), a tourné à l’avantage du communiste (51,89%), qui a rattrapé son retard du premier tour.

Déjà à la tête du canton avec Flore Munck, Pierre Garzon s’est emparé de la mairie de Villejuif ce dimanche au terme d’une véritable remontada. Au soir du premier tour, Franck Le Bohellec était arrivé en tête du scrutin avec 42,94% des suffrages, soit une avance de 16,65 points sur le candidat communiste. Dans l’entourage du maire-sortant, le second tour devait être une simple formalité.

Bien avant la trêve de trois mois de confinement, Pierre Garzon avait scellé une alliance avec les autres forces de gauche (listes de l’EELV Nathalie Gandais, du socialiste Alain Weber et de l’insoumise Elisabeth Arend). Alors, dans le camp du vice-président du conseil départemental, on a joué de la calculatrice au soir du 15 mars. 51,71% des suffrages exprimés pour la gauche, autrement dit, les dés n’étaient pas encore jetés. «La politique ce n’est pas que de l’arithmétique. Les scores ne s’additionnent pas», estimait néanmoins la garde rapprochée de Franck Le Bohellec. Un adage qui s’est vérifié dans bien des villes. C’est la dynamique qui compte entre les deux tours. A Villejuif, la dynamique a été dans le sens du conseiller départemental.

Sur les 12 207 habitants de Villejuif qui se sont déplacés dans les bureaux de vote (40,55 % de participation soit une hausse de 3,26 points par rapport au premier tour), 6196 ont choisi la liste Tous ensemble pour Villejuif, écologiste, citoyenne et solidaire soit 51,89% des suffrages exprimés. La liste Villejuif rassemblée a tout de même recueilli 5744 voix (48,10%), témoignage d’un scrutin serré jusqu’au bout.

Près de 500 personnes réunies devant l’hôtel de ville

La tension était palpable en début de soirée entre partisans des deux camps. Des échauffourées ont été relevées notamment sur un bureau de vote au début du dépouillement. Sur les premières tendance, les équipes de Pierre Garzon ont eu bon espoir de passer devant, et les résultats des bureaux de vote tombant les uns après les autres ont confirmé la victoire.

Petit à petit la place de l’hôtel de ville s’est remplie de partisans de la liste Garzon. «Le Bohellec ne veut pas proclamer les résultats !», murmuraient des jeunes, hilares. En réalité, si le résultat est connu de la plupart des protagonistes, le maire-sortant devait attendre l’enregistrement des derniers bureaux dépouillés pour faire l’annonce. L’annonce aura lieu à 23h40, donnant lieu à une explosion de joie, fêtée par des feux d’artifice.

Collé contre la porte d’entrée de l’hôtel de ville, un groupe de jeunes entonne le refrain de La fuite, la chanson de Vegedream, ce morceau qui avait été chanté par des grévistes du dépôt RATP-Bus de Vitry-sur-Seine, suscitant la polémique. «Villejuif, libérée !», ou des «On est chez nous !» entend-on aussi.

Un peu plus tard, sur l’esplanade Pierre-Yves Crosnier, Pierre Garzon se lance sans micro dans un discours de remerciement. «C’est avec fierté que nous allons tourner la page. Villejuif a besoin de retrouver de la sérénité après 6 ans de fractures. Rassemblés autour d’un projet solide et exigeant nous avons permis que Villejuif retrouve ses couleurs».

Le maire-sortant, Franck Le Bohellec a reconnu sa défaite, salué son successeur et annoncé la fin de son expérience en politique pour reprendre son activité professionnelle.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
33 commentaires pour Municipales à Villejuif : Pierre Garzon reprend la mairie
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi