Politique locale | Accueil Val de Marne (94) Villejuif | 19/06
Réagir Par

Villejuif: menacé de mort par une balle de calibre 9, Philippe Vidal demande la protection fonctionnelle

Villejuif: menacé de mort par une balle de calibre 9,  Philippe Vidal demande la protection fonctionnelle

Mardi dernier, en début de soirée, Philippe Vidal, conseiller municipal d’opposition à Villejuif a découvert dans sa boîte aux lettres une balle de 9 millimètres.

Ces derniers mois à Villejuif, des élus ont vu leurs véhicules incendiés, leurs murs tagués mais jamais aucun n’avait reçu de message aussi violent qu’une cartouche d’arme à feu. Philippe Vidal, conseiller municipal d’opposition, très impliqué dans la vie politique de sa commune, a trouvé ce mardi soir une balle de 9 millimètres dans son courrier.

Pour l’élu Place Publique, il ne peut s’agir que d’une manœuvre d’intimidation. «Jamais la violence n’avait atteint un tel niveau à Villejuif. Même si je ne suis pas candidat pour ces élections municipales, j’ai soutenu la liste d’Alain Weber au premier tour et je continue de m’impliquer dans la vie politique locale. Je gêne. Je suis une menace pour le maire-sortant», explique-t-il.

Franck Le Bohellec, qui reconnaît de nombreux différends avec son ancien adjoint, denonce «un acte odieux». D’autres élus comme la sénatrice Sophie Taillé-Polian ou Raphaël Glucksmann ont témoigné leur soutien à Philippe Vidal. Une plainte a été déposée par la victime et la balle a été envoyée dans un labo pour relever d’éventuelles empreintes digitales. L’élu espère également que les images enregistrées par une caméra de vidéo-surveillance située à proximité de son logement pourront être exploitées.

Un message tagué sur son mur non pris au sérieux

Il y a quelques mois déjà, Philippe Vidal avait découvert son mur tagué de l’inscription «Vidal, tu tape (sic) les femmes». «J’ai essayé de l’enlever au pistolet à pression mais comme je n’y suis pas arrivé, j’ai décidé d’en rire et j’ai tronqué le message « Vidal, tu te tape des femmes »», relate l’élu, qui regrette de ne pas avoir déposé plainte à ce moment-là.

Désormais, l’élu d’opposition demande l’attribution de la protection fonctionnelle par le Conseil municipal de Villejuif. «Paulo Nunes a demandé il y a 15 jours avec le nombre d’élus nécessaires (9), la tenue d’une séance sous 15 jours, notamment pour installer une commission de solidarité. Puisque le maire a condamné ce qui m’est arrivé, je ne comprendrais pas qu’il ne souhaite pas inscrire la protection fonctionnelle à l’ordre du jour».

Fin de non recevoir du maire

Concernant l’organisation d’un ultime conseil municipal, le cabinet du maire de Villejuif explique qu’à ce jour, les conditions de forme (envoi de documents individuels avec signature des intéressés) ne sont pas réunies et que de toutes façons «la décence républicaine» interdit de tenir une séance à quelques jours à peine de l’élection. Enfin, sur la protection fonctionnelle, le cabinet de Franck Le Bohellec répond par la négative et dénonce une tentative de manipulation. «Nous avons déjà eu ce débat en Conseil municipal pour une demande similaire de Natalie Gandais alors qu’elle n’était plus adjointe. La protection fonctionnelle n’est attribuable qu’aux membres de l’exécutif communal à savoir le maire et ses adjoints».

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
23 commentaires pour Villejuif: menacé de mort par une balle de calibre 9, Philippe Vidal demande la protection fonctionnelle
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi