Education | Accueil Val de Marne (94) Villejuif | 31/03
Réagir Par

Villejuif: polémique après la fermeture d’une école pour les enfants de soignants

Villejuif: polémique après la fermeture d’une école pour les enfants de soignants
COVID19 en Val-de-Marne : Voir la page

Depuis le début du confinement, Villejuif avait ouvert aux enfants du personnel soignant trois groupes scolaires. Considérant le dispositif trop lourd pour un effectif total de 25 élèves, la commune a décidé de la fermeture de l’école des Hautes-Bruyères.

Du fait de la présence de nombreux établissements hospitaliers à Villejuif, la commune a dans un premier temps ouvert trois groupes scolaires. Selon la municipalité, ce dispositif d’accueil a mobilisé 58 agents dont 28 animateurs, 5 ATSEM, 20 agents d’entretien et de restauration ainsi que 5 gardiens d’école. «Afin de respecter complètement l’ensemble des précautions nécessaires à la continuité de l’accueil (accueil des enfants en petit nombre, pas de regroupement important, nettoyage et désinfection des écoles au quotidien, respect des gestes barrières des agents travaillant etc), les agents municipaux sont organisés en équipe de trois sur un même poste, sans aucun contact entre eux pour éviter les risques de contamination en chaîne, et ainsi disposer toujours d’effectif et de remplaçants pour maintenir cet accueil indispensable», explique la mairie.

Or, après deux semaines d’accueil, la commune dit avoir reçu en tout et pour tout 25 élèves. Un effectif total jugé insuffisant pour maintenir le dispositif initial. «Il est de mon devoir de protéger tout le monde dans la situation actuelle aussi la décision a été prise en concertation constante et en accord avec l’Éducation nationale de fermer l’école des Hautes Bruyères qui par son emplacement se trouvait être l’école la moins pratique d’accès (notamment en transports en commun) des écoles ouvertes avec une relocalisation des enfants sur les 2 autres groupes scolaires maintenus», motive le maire dans un courrier adressé aux parents d’élèves. Grâce à cette réorganisation, la commune mobilise trois fois moins de personnel.

Une décision incomprise par les parents

Lors de l’annonce de la fermeture de l’école, vendredi dernier, plusieurs parents d’élèves ont manifesté leur colère et leur incompréhension. «En prenant cette décision vous allez obliger nos enfants à perdre un peu plus leurs repères, à être en contact avec bien plus d’enfants, et ainsi à multiplier les risques de contagions pour eux et pour les adultes qui les accompagnent, à prolonger notre temps de trajet et donc à rallonger encore leurs journées et les nôtres qui sont déjà bien intenses je vous prie de me croire», réagissait notamment un couple de travailleurs hospitaliers dont le fils était scolarisé depuis quelques jours dans cette école. De leur côté, les enseignants ne sont pas favorables à de gros regroupements, expliquant la difficulté de faire respecter les gestes barrière aux plus petits. Voir article.

La députée Albane Gaillot monte au créneau

Interpellée, la députée Albane Gaillot a écrit une lettre au maire de Villejuif pour lui demander de maintenir l’accueil au sein de cette école. «La solution de garde des enfants de soignants doit se faire dans des petites structures et en nombre très restreint (moins de 10 élèves) pour à la fois éviter une trop grande propagation des virus entre les enfants mais surtout aux enseignants et agents territoriaux. Je crois savoir que 9 enfants étaient inscrits à cette école. Aussi la décision de regrouper un plus grand nombre d’enfants et d’adultes entres eux me semble, compte-tenu de la forte vitesse de propagation du virus, antinomique avec la stratégie de confinement prise par le gouvernement et encore rappelée [dimanche] lors d’une conférence de presse».

1400 enfants accueillis dans près de 450 établissements

«Il arrive qu’il y ait des ajustements aux besoins des établissements d’accueil parce que les effectifs ne nécessitent pas. Mais nous veillons à ce que cela ne nuise ni aux condition d’accueil, ni aux règles d’hygiène», réagit pour sa part l’inspection académique du Val-de-Marne. Pour rappel, 1400 enfants sont accueillis dans toute l’académie de Créteil, initialement dans environ 200 maternelles, 200 primaires et 24 collèges.

Voir tous les articles à jour au sujet du Coronavirus en Val-de-Marne

A lire sur le Coronavirus en Val-de-Marne:

Lire tous nos articles sur le thème Coronavirus en Val-de-Marne

A lire aussi sur le thème Coronavirus en Val-de-Marne

Le métro Grand Paris Express retardé suite au coronavirus

La Seine-Saint-Denis lance un fonds d’aide au paiement des loyers

Ile-de-France: plus d’1 million d’habitants invités à se faire tester dans 32 villes

Nouveau décès du Covid-19 chez les gendarmes de Maisons-Alfort

Le Forum métropolitain du Grand Paris veut auditer la gestion de la crise du Covid 19 en Ile-de-France

Christian Favier réclame une place pour les centres de santé dans le Ségur national

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
COVID19 en Val-de-Marne : Voir la page
Un commentaire pour Villejuif: polémique après la fermeture d’une école pour les enfants de soignants
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi