Politique | Accueil Val de Marne (94) Villeneuve-Saint-Georges | 06/10
Réagir Par

Villeneuve-Saint-Georges sans directeur général des services depuis 10 mois

Villeneuve-Saint-Georges sans directeur général des services depuis 10 mois

Poste clef dans une ville ou autre administration, la direction générale des services (DGS) pilote l’intégralité de son fonctionnement. A Villeneuve-Saint-Georges, dont l’ancienne municipalité PCF a été battue par Philippe Gaudin (divers droite) en juin dernier, ce poste est vacant depuis décembre 2019 et le sujet a fait débat lors du dernier Conseil municipal.

C’est Alexandre Boyer, conseiller municipal d’opposition, qui a lancé l’offensive lors de l’examen des décisions prises par le maire dans le cadre de ses délégations de pouvoir, lui demandant de justifier le recours à un prestataire concernant une mission à 8 800 euros par mois. «En quoi consiste cette mission sur la communication ? Nous avons un service organisé, peut-être envisagez vous des modifications ? C’est assez surprenant que vos premières décisions portent sur la communication alors que vous avez dénoncé ces dépenses ces dernières années a chaque exercice budgétaire

Retour de boomerang immédiat. «Lorsque nous sommes arrivés, il y avait déjà un contrat qui avait été passé avec la société AD Conseil dont l’intitulé était marché d’accompagnement organisationnel et stratégique de l’équipe de direction administrative de la mairie de Villeneuve-Saint-Georges, pour 43 200 euros TTC. J’ai résilié ce contrat (…). Il serait intéressant, M.Boyer, Mme Altman que vous nous expliquiez pourquoi ce contrat ?», a rétorqué le maire avant de poursuivre. «Le directeur général des services de la précédente municipalité a quitté son poste le 16 décembre 2019 et d’après les renseignements qui m’ont été donnés, le but de cette société était de pallier son absence», enchaîne l’élu, rappelant que le directeur avait continué à être payé. « La double peine! Et vous me donnez des leçons ? »

Un bulletin de paye avec un solde nul

Philippe Gaudin explique avoir constaté, au lendemain de son élection, l’absence de son directeur général des services bien qu’il s’apprête à recevoir son salaire de juillet. «Il n’a jamais été joignable alors qu’il était sensé être titulaire. L’une des missions pour lesquelles j’ai sollicité Valor consultant, sur les conseils d’autres maires, était de gérer ce dossier et éviter de longues et coûteuses procédures juridiques. J’ai fait réaliser un bulletin de paie pour août avec un solde nul. Il m’a immédiatement contacté pour demander des comptes. Je lui ai dit qu’il était hors de question de le rémunérer alors qu’il avait abandonné son poste. Quelques jours plus tard, je recevais un courrier d’un maire me demandant des documents pour acter son embauche», relate le maire de Villeneuve-Saint-Georges.

Selon un proche du dossier, en délicatesse avec l’ancienne maire, le DGS s’est vu imposer fin 2019 le dépôt de l’intégralité des droits à congés qu’il avait acquis au cours de l’année écoulée. Le cadre, qui cherchait à partir, quel que soit le résultat des élections municipales à Villeneuve-Saint-Georges, a été recruté pour un poste équivalent dans un municipalité du Grand-Paris en septembre.

Captation du conseil municipal de Villeneuve-Saint-Georges
Le conseil municipal du 1er octobre a été filmé pour pouvoir être retransmis par la mairie mais à ce jour (mardi matin), la vidéo n’est pas en ligne. En revanche, la liste Le Réveil de Villeneuve, d’Eric Colson a capté la séance avec une caméra et l’a publiée avec un montage introductif. Elle est consultable à ce lien.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi