Reportage | | 25/11/2020
Réagir Par

Vitry-sur-Seine: colère contre les absences non remplacées à l’école

Vitry-sur-Seine: colère contre les absences non remplacées à l’école

Combien d’heures de cours ont été perdues depuis le début de l’année ? C’est la question que se posent les parents d’élèves des écoles de Vitry-sur-Seine qui dénoncent un début d’année calamiteux en matière d’absence d’enseignants non-remplacés. Une association et un collectif ont chacun organisé des rassemblements ce mercredi sur le parvis de l’hôtel de ville et ne comptent pas en rester là.

Pour l’occasion, le parvis de l’hôtel de ville de Vitry-sur-Seine s’est transformé en salle de classe à ciel ouvert. Tableau, bureaux, chaises, de 8h30 à 10h30, quelques enfants ont pris place dans cette école éphémère. «Nous sommes en colère contre la casse de l’école de la République et au droit à l’instruction de nos enfants bafoués du fait des professeurs absents non remplacés», motive le réseau Urgence éducation. L’association réclame le remplacement systématique de son personnel dès le premier jour d’indisponibilité.

Un peu plus tard, un rassemblement était organisé à l’appel d’un collectif de parents d’élèves autonome. «Ce n’est pas lié au Covid, tant que l’on supprimera des postes, on sera confronté à ce genre de problème», lâche un père dont les enfants sont scolarisés à l’école Jean Jaurès. «Sur une liste de 7 écoles dans lesquelles les parents ont pu nous tenir informés, nous avons compté 268 heures perdues depuis le début de l’année scolaire. C’est énorme dans la vie d’un enfant dont l’année scolaire précédente a été passée en partie confiné», s’indigne Nageate Belahcem, présidente de la FCPE 94. «Cette année, dans de nombreux établissements, l’enseignement est haché par ces problèmes de remplaçants non pourvus. Nos enfants ne peuvent pas être les variables d’ajustement de ce système de fonctionnement. Si l’inspection académique ne nous entend pas, peut-être faudra-t-il que nous allions taper à la porte de l’échelon supérieur, le ministère», suggère Claire Le Gall, élue à l’école Jolliot-Curie et représentante du collectif des parents indépendants de Vitry-sur-Seine.

© Fb

Les parents exigent par ailleurs un peu de constance dans les remplaçants. «Comment voulez vous que les enfants s’y retrouvent ? Les miens m’expliquent qu’ils ont un remplaçant, d’un remplaçant, d’un remplaçant», se désespère une maman dont les enfants sont scolarisés à l’école Jean Moulin.

La date de ces deux manifestations n’avaient pas été choisie par hasard. Pierre Bell-Lloch, maire de Vitry-sur-Seine, devait rencontrer ce mercredi des représentants de l’inspection académique. Finalement, l’entretien a eu lieu en visio-conférence. L’élu est venue témoigner son soutien aux deux mobilisations. «Nous essayons de faire état de la situation auprès des services de l’académie et sur nos besoins. Il semble que Jean-Michel Blanquer a une vision bien différente de la façon dont les choses se passent sur le terrain», rapporte l’élu.

De son côté, l’inspection académique de Créteil indique qu’il n’y a pas de problème spécifique à Vitry-sur-Seine et que l’on s’apprête à recruter un nombre inédit de remplaçants pour pallier les absences. «Nous comprenons le ressenti des parents dans de telles situations mais la crise sanitaire a complexifié les remplacements en dépit de nos moyens car elle entraîne des absences non-anticipables. Au plan national, un plan de recrutement de 6000 enseignants contractuels dans le premier degré et de 8000 assistants d’éducation pour le secondaire est en cours. Nous allons bientôt connaître le montant de notre enveloppe. Ces volumes de remplacement correspondent à une augmentation exceptionnelle du plafond de recrutement. Ils seront mobilisés à concurrence du volume d’absences à suppléer en fonction des situations locales. Enfin, on ne peut pas dire que les remplaçants étaient déjà indisponibles en début d’année, s’il y a eu quelques postes non pourvus, ils ne le sont pas restés longtemps», communique la direction académique.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Aucun commentaire pour Vitry-sur-Seine: colère contre les absences non remplacées à l’école
    Ajouter une photo

    N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    A lire aussi