Justice | | 30/03/2020
Réagir Par

Vol à l’hôpital de Champigny-sur-Marne: le trafic de l’ingénieur aurait commencé avant l’épidémie

Vol à l’hôpital de Champigny-sur-Marne: le trafic de l’ingénieur aurait commencé avant l’épidémie
COVID19 en Val-de-Marne : Voir la page

Après deux jours de garde à vue, l’ingénieur biomédical de l’hôpital Paul d’Egine à Champigny-sur-Marne, suspecté d’avoir vendu sur Le Bon Coin du matériel médical volé, a été mis en examen et placé sous contrôle judiciaire au cours du week-end. L’affaire est maintenant entre les mains d’un juge d’instruction qui va enquêter sur l’ampleur du trafic.

Dans le contexte actuel de propagation de l’épidémie de coronavirus Covid 19, l’interpellation d’un probable trafiquant de matériel médical cruellement nécessaire pour sauver des vies a eu un retentissement particulier. Pourtant, l’ingénieur biomédical de 29 ans mis en examen dans cet affaire se serait lancé dans ce commerce illégal depuis au moins un an.

Les policiers à l’origine du coup de filet de jeudi dernier ont acquis la conviction que l’homme avait réalisé au moins une vente avant de poster l’annonce qui leur a permis de le prendre en flagrant délit. Mis en examen samedi, il a été placé sous contrôle judiciaire, le juge de la liberté et de la détention considérant que l’ingénieur ne risquait pas de se soustraire à la justice. Une instruction est désormais en cours afin de déterminer la fréquence et la durée des transactions.

Pour rappel, le groupe Ramsay auquel appartient l’hôpital privé Paul d’Egine avait indiqué après l’arrestation de son salarié qu’aucun vol n’avait été constaté auparavant.

Voir tous les articles à jour au sujet du Coronavirus en Val-de-Marne

A lire sur le Coronavirus en Val-de-Marne:

Lire tous nos articles sur le thème Coronavirus en Val-de-Marne

A lire aussi sur le thème Coronavirus en Val-de-Marne

Île-de-France : l’ancien directeur de l’ARS nommé dircab à Matignon
Ile-de-France: moins d’IVG tardives ou sur mineures, montée en pratique des sages-femmes
Val-de-Marne: fin du passe vaccinal et des masques presque partout
Val-de-Marne : 8 des 19 centres de vaccination Covid vont fermer faute d’activité
Au-delà du Covid, les urgences à bout de souffle à l’hôpital Saint Camille de Bry-sur-Marne
Plus de 5 000 classes fermées pour Covid-19 en Ile-de-France
Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
COVID19 en Val-de-Marne : Voir la page
Aucun commentaire pour Vol à l’hôpital de Champigny-sur-Marne: le trafic de l’ingénieur aurait commencé avant l’épidémie
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

A lire aussi