Société | | 17/10
Réagir Par

250 manifestants contre la violence à Ivry-sur-Seine

250 manifestants contre la violence à Ivry-sur-Seine © Twitter Val de Marne en commun

Plus de 250 personnes se sont rassemblées samedi devant la mairie d’Ivry-sur-Seine, pour protester contre la violente agression au couteau d’un adjoint au maire perpétrée huit jours plus tôt.

Devant ses concitoyens et plusieurs élus de villes voisines, le maire (PCF) d’Ivry Philippe Bouyssou a fustigé “le choc psychologique causé par cette agression” et le “climat préoccupant” régnant dans cette ville populaire d’environ 60 000 habitants.

Le 8 octobre, l’adjoint en charge de la jeunesse, Boukary Gassama, a été attaqué à la sortie d’un match de handball par une dizaine d’agresseurs armés de barres de fer et de couteaux. Deux proches de cet élu, dont un autre adjoint chargé des personnes âgées, Ghaïs Bertout-Ourabah, étaient légèrement blessés en tentant de s’interposer.

Boukary Gassama – “enfant des quartiers populaires d’Ivry” et “visé parce que c’est un élu” selon Philippe Bouyssou – est sorti de l’hôpital. Présent au rassemblement samedi malgré ses blessures, il a été acclamé par des participants.

Philippe Bouyssou a dénoncé “un cycle d’affrontements entre des jeunes de différents quartiers” qui aurait mené, selon les premiers éléments de l’enquête, à cette agression. 

Une enquête pour tentative d’homicide volontaire sur personne dépositaire de l’autorité publique est en cours.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
2 commentaires pour 250 manifestants contre la violence à Ivry-sur-Seine
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi